• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Wattignies : un homme monte sur une grue pour revendiquer le droit à scolariser sa fille handicapée

Image d'illustration. / © MAXPPP
Image d'illustration. / © MAXPPP

Léona, 3 ans, est lourdement handicapée et sa famille ne trouve pas de solutions pour la rentrée. Son père est monté sur une grue pour lancer un appel à l'aide.

Par Margot Desmas

Hissé à 25 mètres de hauteur, sur une grue d'un chantier de Wattignies, Jérôme Bruchet était déterminé à y rester plusieurs jours, ce mardi matin. Il redescendra finalement de lui-même trois heures après y être monté, autour de 8h hier matin.

"J'ai une conscience. Cinquante secouristes mobilisés juste pour moi, c'est trop. Ils on d'autre chose plus importante à faire", précise-t-il sur son compte Facebook. Mais le père de famille dit avoir atteint son but malgré tout.

"L'objectif, c'était de faire connaître ma cause : il est scandaleux qu'il n'y ait pas assez de structures en France en 2018 pour scolariser les enfants handicapés", explique le papa de Léona, 3 ans, qui n'a toujours pas d'école pour la rentrée.

 

La descente aux enfers


La petite fille est atteinte du syndrome de Waardenburg de type 4, encore mal connu de la médecine. Léona est sourde, a des problèmes moteurs, ne marche que très peu, se fatigue très vite et ne supporte pas le soleil.

Un fardeau lourd à porter au quotidien pour la famille. "Ma femme a quitté son emploi pour s'occuper d'elle puis ça a été à mon tour quand elle a été enceinte de notre deuxième enfant. Elle n'arrivait plus à gérer les rendez-vous médicaux de Léona et sa grossesse", poursuit Jérôme.

Et l'année scolaire à venir ne s'annonce pas plus facile pour eux. Leur demande pour faire intégrer l'IME de Lomme à leur fille a été refusée, faute de places disponibles. Même constat dans les autres structures de la région.
 

Pour Léona et ces parent - Leetchi.com

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour à tous , au moment même ou vous lirez cette cagnote , je serai en haut d'une grue déterminé à rester plusieurs jours si il le f


"Malgré son handicap, elle a besoin d'être scolarisée, d'être sociabilisée, de découvrir son environnement et on ne peut pas lui offrir cette chance, déplore son père. J'ai mal pour ma fille au point d'en pleurer".

Alexandra, la conjointe de Jérôme, arrivera en fin de droits à la fin de l'année, compliquant à nouveau la situation de la famille. "Nous allons tomber bas, vraiment bas, anticipe-t-il. Nous étions embauchés avec des projets, des rêve et maintenant nous n'avons plus rien. On se bat uniquement pour nos enfants".

Pour faire face à ses problèmes financier, la famille a lancé une cagnotte sur Leetchi. Ce mercredi, 35 euros ont été collectés. "C'est un réel appel à l'aide avant la chute qui va nous achever", conclue Jérôme.

 

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus