• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Benoit Paire signe au TC Lille et sera coaché par le boxeur Brahim Asloum

Benoit Paire à l'US Open le 31 août 2016. / © EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP
Benoit Paire à l'US Open le 31 août 2016. / © EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP

Henri Magniant, président du Tennis Club de Lille Métropole, annonce le recrutement du 38e joueur mondial Benoit Paire, aujourd'hui sous le coup d'une suspension de la fédération mais appelé à "se racheter une conduite". Le boxeur Brahim Asloum l'aidera à se canaliser.

Par Mickael Guiho

Un (ex-)membre de l'équipe de France de tennis intègre le Tennis Club de Lille, en la personne de Benoit Paire. L'affaire a été conclue via son nouvel entraîneur (depuis l'US Open) Thierry Champion, ancien du club lillois et proche du président Henri Magniant. Ce dernier explique : "J'aime beaucoup Thierry Champion, il me connaît, il sait ce que je cherche pour le club. Il m'a dit que Benoit en cherchait un et qu'il était décidé à s'entraîner très dur, avec Brahim Asloum [ancien champion olympique de Boxe, ndlr]... Moi ça me va bien !"

Petite précision people : cela signifie qu'on verra peut-être un peu plus souvent Shy'm à Lille, la chanteuse étant la compagne de Benoit Paire.

Benoit Paire, l'enfant terrible du tennis français

Lille va donc adopter un jeune homme... sulfureux. Pas plus tard que ce samedi 24 septembre au matin, la Fédération française de tennis a prolongé la suspension qui vise Benoit Paire depuis les Jeux olympiques de Rio, où il aurait transgressé plusieurs "règles de vie du groupe". L'Avignonais est connu pour ses accès de colère sur le terrain et parfois son manque de discipline.

Pas de quoi effrayer Henri Magniant. Au contraire. "Je connais bien Paire et en dehors du cours, c’est un charmant garçon, assure le président du TCL. Après, quand il rentre sur un cours, il peut péter la durite... Mais les joueurs, ce sont des grands enfants, il y a une façon de les conduire, de parler avec eux, de se faire respecter. Il faut être près d’eux, jouer avec eux, connaitre le dossier."

Un coach pour le tennis, un autre pour "se décharger"

Si Thierry Champion est le nouvel entraineur du joueur, Benoit Paire fera également appel aux services du bien connu Brahim Asloum, ancien champion olympique... de boxe.

Le boxeur Brahim Asloum soutient la candidature de Paris pour les JO 2024. / © THOMAS SAMSON / AFP
Le boxeur Brahim Asloum soutient la candidature de Paris pour les JO 2024. / © THOMAS SAMSON / AFP

"Asloum sera là pour le décharger, il va faire du sac, ça va être un entraînement très dur", explique Henri Magniant, qui précise que le joueur fera par ailleurs du média training, pour mieux contrôler son image.

Il va essayer de s’acheter une conduite. En venant au TCL, il le faut.





Le président du club est convaincu de la bonne volonté de sa recrue : "Il veut démarrer une autre carrière." Aujourd'hui 38e au classement ATP, le garçon a beaucoup de talent, notamment avec son revers et ses amortis ravageurs. "S'il s’achète une conduite et s’entraine bien, il sera dans les 10 premiers mondiaux, c’est évident, affirme Henri Magniant. Il peut passer de champion à grand champion."

Très bonne affaire pour le club, selon le président

Le TCL a-t-il vidé ses caisses pour se payer un joueur de cette trempe ? Non, assure le président : "Il vaut plus du double de ce qu'il me demande, c'est clair, il perd de l'argent en venant chez moi ! Si il veut, il peut gagner trois fois ça." A le croire, sa recrue aurait choisi le club lillois pour "porter un message", à savoir cette fameuse ambition de changer sa conduite et son image.

Le club espère bien en tirer profit pour changer d'envergure, en s'appuyant dans le même temps sur d'une toute nouvelle enceinte, le complexe Marcel Bernard, inauguré en grandes pompes le 16 septembre.


"J’ai un nouvel équipement, il faut que les gens viennent, il y a un aspect marketing important pour moi aussi", confie Henri Magniant, qui n'attend plus maintenant que de bons résultats sportifs.

Trois matchs en novembre

Actuellement à l'étranger, Benoit Paire rencontrera bientôt son président à son retour en France. Le club a cinq matchs prévus au mois de novembre : le 12 à Quimperlé, le 16 à domicile contre Strasbourg, le 19 à domicile contre Arras, le 23 au TCBB et le 26 à domicile contre Bressuire. Benoit Paire devrait jouer au moins trois matchs sur cinq, dont "vraisemblablement celui contre Strasbourg".

Autre recrue : l'Amiénois Constant Lestienne… également suspendu

Il y a quelques jours, après un mois de discussion, le TC de Lille a également signé avec Constant Lestienne, un jeune joueur amiénois de 24 ans... qui est sous le coup d'une suspension de 7 mois plus trois avec sursis, pour avoir fait des paris sur 220 rencontres du circuit ATP.

"Le TC de Lille devient un club de la rédemption", s'amuse Henri Magniant, qui estime là-encore qu'il convient de faire preuve de compréhension. "Il faut savoir qu’il a été gravement blessé il y a deux ans, il a voulu arrêté le tennis, il a repris... Il a fait ce qu'il a fait, mais il faut voir dans quelles conditions", plaide le président du TCL.

Si Henri Magniant juge "normal" que sa recrue ait été sanctionnée, il déplore "la double peine" qui consiste à empêcher le joueur de participer à des rencontres ATP mais également non-ATP. "Là, financièrement, c'est terrible pour lui", affirme le président. Il espère que cette sanction sera levée dans les prochaines semaines.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus