Braderie de Lille 2017 : à Saint-André, la "contre-braderie" des antiquaires

Au village des antiquaires, à Saint-André, les vendeurs organisent une "contre-braderie", ce week-end. Plus de sécurité, moins cher, plus facile d'accès : autant de raisons qui poussent les antiquaires à commercer en dehors du périmètre de la braderie lilloise. 

Des dizaines de stands, des objets à vendre en tout genre et des centaines de touristes : vous n'êtes pas à la Braderie de Lille, mais au village des antiquaires de Saint-André ! Lancée l'an dernier suite à l'annulation de la Braderie de Lille, ce "contre-événement" perdure cette année et attire de nombreux visiteurs. 


Les antiquaires permanents, qui sont installés là à l'année, accueillent pour l'occasion des brocanteurs occasionnels, venus vider leur grenier. "C'est bien ici, il y a une bonne ambiance", sourit un des Bradeux, qui a délaissé la Braderie de Lille pour venir s'installer ici. "Ca a fort changé, on n'a plus le droit de se mettre nulle part, on ne peut pas laisser les fourgons..."


Brader et revenir 


Parmi les visiteurs, des touristes venus de loin à l'occasion de la Braderie, mais aussi des habitants de la métropole lilloise qui viennent régulièrement chiner ici. "Il y a des personnes étrangères qui viennent donc c'est l'occasion de trouver d'autres choses que d'habitude", explique cet habitant de Tourcoing. "C'est aussi peut-être l'occasion de plus discuter avec les personnes qui sont là." Lui a déjà repéré deux petits meubles, qu'il aimerait installer dans son salon pour mettre en valeur ses livres de collection. 



Les 120 exposants continuent leur contre-braderie jusque dimanche 21h. L'occasion de faire de bonnes affaires dans un cadre plus calme... 

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité