Cet article date de plus de 4 ans

Braderie de Lille : premières affaires sur la façade de l'Esplanade mais la police veille

La Braderie de Lille édition 2017 commence officiellement demain matin, mais comme chaque année, certains commencent déjà à faire de bonnes affaires, notamment sur la façade de l'Esplanade. La police passe régulièrement pour rappeler à l'ordre les impatients. 
Dur dur d'attendre lorsqu'on est installés depuis jeudi matin... Certains Bradeux ont déjà commencé à vendre chaises, livres et objets en tout genre, ce vendredi à l'Esplanade. En restant raisonnable. "D'habitude, ça vendait dès le mardi", se souvient Amar, qui installe son stand à la Braderie de Lille depuis plus de 20 ans. "ça vend un peu à la tire-boulette. Mais il y a des contrôles réguliers alors j'ai préféré bâcher en attendant demain. Je tiens à ma place pour l'année prochaine !", s'exclame le Bradeux en gromelant contre la muicipalité et les règles absurdes. 

Braderie de Lille 2017 : on commence à marchander sous les bâches...


Patience


Si certains ont comme Amar choisi de bâcher leur stand, d'autres continuent discrètement à brader à la sauvette. Pour le plus grand plaisir des impatients. "On est arrivés de Caen hier et j'ai déjà trouvé des vinyles et des objets de déco des années 50", sourit un jeune touriste. "C'est fermé maintenant !", lui répond une Anglaise en tirant une carriole bien remplie. 

Quelques mètres plus loin, la police municipale vérifie les autorisations des vendeurs. Car ici, tous ont du s'acquitter d'un droit de 250 euros pour pouvoir s'installer. Résultat : une façade de l'Esplanade un peu plus clairsemée que les années précédentes. Les voitures de police défilent devant l'espace de braderie. Au-delà des plots de bétons, la sécurité est visible

Demain, l'ensemble des Bradeux auront officiellement le droit de marchander à partir de 8h. En attendant, on laisse passer l'orage. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
braderie de lille culture fêtes locales