"C'est facile dans la vie de se cacher mais sur scène, on est tout nu", dans les coulisses d'une école de théâtre

Pour David Bobée, le directeur du Théâtre du Nord et de son école d'art dramatique, l’École du Nord, "Le théâtre est un lieu pour débattre ensemble, ce ne doit pas être un lieu de pouvoir, de rivalité ou de domination".

À Lille, 16 apprentis comédiens et comédiennes et 4 jeunes auteurs et autrices forment la troupe du Studio 7, c'est-à-dire la 7è promotion des étudiant.e.s de l’École du Nord, dirigée depuis 2021 par le metteur en scène David Bobée. 

L’École du Nord a vingt ans. Elle a formé au total 112 jeunes artistes, qui sont devenus comédien·nes de théâtre et de cinéma, metteurs et metteuses en scène ou auteurs et autrices dramatiques. Les vingt élèves actuels, commédien.ne.s, auteurs et autrices dramatiques, suivent une formation professionnelle au pendant trois ans (2021 - 2024) au sein du Théâtre du Nord. 

durée de la vidéo : 00h01mn36s
David Bobée, directeur de l'école du Nord ©FTV

 

Très clairement, je fais du théâtre pour des raisons politiques. J'ai besoin de comprendre le monde dans lequel je vis. J'ai besoin de mettre des mots sur l'époque que je vis. J'ai besoin de de, de trouver des moyens de penser du monde, des moyens d'action sur le monde. Et le théâtre, c'est le meilleur levier que j'ai trouvé.

David Bobée, directeur de l'école du Nord et du Théâtre du Nord à Lille

Le recrutement se fait par concours. Les trois années d’apprentissage mêlent cours, ateliers dédiés, rencontres et expériences de vie en commun. David Bobée, qui dirige le Théâtre du Nord et l'école souhaite "privilégier l’étude, l’approfondissement, le collectif, la rencontre, plutôt que le succès facile, individualiste, voire éphémère".

C'est donc le sens du collectif qui est mis en avant et au cœur du projet du Studio 7, où l'on privilégie l'horizontalité des interactions. "Il n’y a pas de vocation, ni même de talent, il n’y a que le travail", précise le metteur en scène et directeur.

durée de la vidéo : 00h00mn49s
David Bobée, directeur de l'école du Nord ©FTV

La première année de la formation est dédiée aux apprentissages des bases, à découvrir les techniques et outils fondamentaux de l'art dramatique, à la lecture des textes classiques, en prose et en alexandrins, au travail de la voix, etc.

C'est facile dans la vie de se cacher. Mais sur scène. Sur scène, on est tout nu. Je ne vous parle pas des menteurs, il y en a et ils n'ont rien à faire là. Enfin je pense. Mais moi je ne sais pas mentir

Loan Hermant, élève comédien

durée de la vidéo : 00h00mn53s
Loan Herman, élève comédien de l'école du Nord ©FTV

Discipline et travail pourraient être les maîtres-mots de ces artistes en construction. Mais on découvre chez ces jeunes gens un mélange touchant de sérieux, liberté et naïveté créative, souplesse et curiosité intellectuelle et surtout un sens fort de l'aventure collective, qui prime sur tout projet d'ascension personnelle. Leur parcours, à la fois classique dans les apprentissages et original par l'ambition pédagogique en équipe, fait désormais l'objet d'un suivi documentaire, par Philippe Béziat, réalisateur spécialiste du théâtre et de l'opéra. 

Le film "L'école du Nord", est le premier volet de d'une série de trois documentaire qui s’étalera sur plusieurs années, pour suivre le parcours d'apprentissage et l'évolution du collectif et du projet pédagogique de David Bobée.

Ce premier film, ou "Acte 1", revient sur le recrutement des élèves à l’été 2021, à partir de documents et textes qu'ils ont choisis et suit, au fil des mois, la naissance de la troupe. 

L'école du Nord - Inédit - Saison 1
Une série documentaire (3 x 52') de Philippe Bléziat
Production : Caméra Lucida et France Télévisions
 
>>> À voir ce Jeudi 22 février à 22h50 sur France 3 Hauts-de-France et sur france.tv (replay 30 jours)