Covid-19 : le CHU de Lille alerte alors que les surdosages de vitamine D se multiplient

Si la vitamine D est recommandée par certaines publications pour prévenir l'infection au Covid-19, le CHU recommande la plus grande prudence, les cas de surdosages se multiplient. 

Le CHU de Lille veut lever les idées reçues sur l'effet de la vitamine D face au Covid-19
Le CHU de Lille veut lever les idées reçues sur l'effet de la vitamine D face au Covid-19 © FREDERIK GILTAY - FRANCE 3

Le rôle bénéfique de la vitamine D dans la prévention du Covid-19 est régulièrement suggéré par un grand nombre de publications

Mais attention, le CHU de Lille note ces derniers jours une augmentation des cas de surdosages de vitamine D. Les risques sont multiples, les patients atteints peuvent souffrir d'effets secondaires, qui vont de la nausée au coma.

Les soignants entendent donc lever les idées reçues qui peuvent circuler à ce propos et ils recommandent de se tourner vers un médecin, avant d'envisager un tel traitement, pour éviter tout risque de surdose. 

"Ce n'est pas un remède miracle"

"La vitamine D n'est pas un remède miracle contre le Covid-19", alertent le Pr Bernard Cortet, rhumatologue et le Dr Julien Tison du Centre Anti-Poison du CHU de Lille.

Néanmoins, ils notent que "l'insuffisance en vitamine D peut constituer un facteur de risque de formes graves de Covid-19 chez les patients atteints d'autres facteurs de risque (obésité, âge avancé, maladie chronique)". 

En prendre ne garantit pas non plus d'éviter d'être infecté par le Covid-19, même si "bénéficier d'un statut satisfaisant de vitamine D est recommandé en cas de test positif ", indique le CHU de Lille.  

⚠ Attention à la vitamine D ⚠ Beaucoup d'informations circulent sur la prise de vitamine D contre le Covid-19 👉 voici...

Publiée par CHU de Lille sur Vendredi 29 janvier 2021

L'hôpital de Lille recommande aux patients qui s'interrogent d'en parler avec leur médecin traitant, qui pourra leur prescrire un supplément en vitamine D, remboursé par la Sécurité Sociale.

En cas de doute ou d'intoxications, le centre anti-poison est joignable au 03.20.44.44.44.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société