Manifestations contre la réforme des retraites : l'A16 bloquée à hauteur de Calais, le domicile de la députée du Nord Violette Spillebout muré

De nombreuses manifestations ont lieu dans le Nord et le Pas-de-Calais pour cette 10ème journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

À l’appel de l’intersyndicale, la dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites a lieu ce mardi 28 mars 2023. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, la grande manifestation régionale va débuter à 14h30 porte de Paris, mais d’autres rassemblements ont lieu tout au long de la journée.

Boulogne-sur-Mer, Calais, Dunkerque, Arras, Béthune, Fourmies, Valenciennes, Douai… plus d’une dizaine de rassemblements ont lieu dans toute la région.

Selon les renseignements territoriaux, "le sujet de la répression et des violences policières pourrait cristalliser la colère des jeunes. Ils pourraient alors être beaucoup plus nombreux à prendre part aux actions initiées le 28 mars". 

13h : après l'attaque de son domicile, la députée Violette Spillebout réagit dans un tweet

Plus tôt dans ce fil, aux alentours de 9 heures, nous évoquions une action de plusieurs militants rassemblés ce matin devant la maison de la photographie à Lille, qui est également le domicile lillois de Violette Spillebout. 

Jamais je ne l'accepterai. La démocratie s'arrête là où commencent la haine et la violence.

Violette Spillebout

Députée (Renaissance) du Nord

L'élue s'est aussi adressée aux syndicats qu'elle considère "déshonorés par cet acte" et leur a demandé "de condamner sans réserve l'action conjointe avec les groupements antifa et ultra-gauche lillois, qui se sont déjà attaqués à moi pendant les municipales !"

Enfin, Violette Spillebout précise qu'elle "reste à l'écoute de chacun". 

11h : les manifestants envahissent l'A16

Après s'être élancés dans le centre-ville de Calais, plusieurs dizaines de manifestants ont envahi l'autoroute A16 paralysant le trafic.

De nombreux poids-lourds sont actuellement à l'arrêt et des feux de palettes ont été allumés.

10h : les manifestations s'élancent à Boulogne-sur-Mer et Calais

Les premières manifestations de la région s'élancent, et les cortèges sont fournis selon nos journalistes sur place. À Boulogne-sur-Mer, les forces de l'ordre annoncent 3 000 personnes.

À Calais, la manifestation a débuté devant l'hôtel de ville à 10 heures.

9h00 : le domicile de la députée Violette Spillebout muré par les manifestants

"L'atelier d'artiste de la porte-parole du parti de Macron muré". Dans une vidéo postée par l'Offensive sur les réseaux sociaux, on y voit des militants rassemblés tôt ce matin devant la maison de la photographie à Lille, qui est également le domicile lillois de la députée du Nord Violette Spillebout.

"Tout le monde déteste Violette Spillebout", peut-on entendre à plusieurs reprises de la part des manifestants. Une banderole a parallèlement été déployée, sur laquelle on voit un manifestant porter un gilet jaune et un message : "Œil pour œil, dent pour dent. Soutien aux blessé.e.s - inculpé.e.s".

Depuis plusieurs jours, Violette Spillebout, comme le reste de la majorité, multiplie les déclarations provocatrices et insultantes envers nos camarades qui ont subi la répression qu’elle et ses collègues ont ordonnée.

Tweet de L'Offensive

Revendiquée par l'union locale comprenant notamment la CGT, Sud Rail, la FSU ou encore le NPA, cette action "symbolique" a pour but de "dénoncer les violences policières, notamment le camarade de Sud Rail qui a perdu un œil à Paris", nous indique-t-on.

Contactée, la députée de la majorité présidentielle n'a pour le moment pas répondu à nos questions. Martine Aubry, maire PS de Lille, lui a apporté son soutien dénonçant une opération "inacceptable".

8h30 : "Avec le rallongement des études, on aura travaillé toute notre vie"

À Gondecourt, une trentaine de lycéens sont mobilisés devant l'entrée du lycée Marguerite de Flandre. Une première depuis les premières manifestations contre la réforme des retraites débutées le 19 janvier dernier.

"C’est une réforme injuste, inégalitaire, sexiste", déplore Eloïse Hivez, membre du conseil de la vie lycéenne, opposée au report de l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Avec le rallongement des études, on aura travaillé toute notre vie. On a envie de se reposer aussi".

Elle et ses camarades vont poursuivre le blocus jusque 12h30 avant de rejoindre la manifestation régionale à Lille.

8 heures : une manifestation sauvage dans les rues de Lille

Une manifestation sauvage rassemblant une centaine de manifestants a débuté dans le centre-ville de Lille depuis le Point de Fives.

Le cortège, notamment composé de militants du NPA et de nombreux jeunes, a ensuite pris la direction du siège de la région avant de passer devant Lille Grand Palais et de rejoindre les lycéens mobilisés devant le lycée Pasteur.

7 heures : le CRT de Lesquin bloqué

Depuis 7 heures du matin, le Centre Régional des Transports de Lesquin est bloqué par une centaine de manifestants. Des barrages filtrants ont actuellement lieu à hauteur des deux ronds-points d’accès au CRT, tandis que d’autres manifestants bloquent la plateforme de courrier de La Poste située dans la zone.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité