L’agenda 2022 made in Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Defurne
L'agenda 2022 de la Maison Cérès,
L'agenda 2022 de la Maison Cérès, © Sarah Annie

Physique ou numérique, l’agenda reste l’objet fétiche pour bien démarrer l’année. Outil d’une vie organisée, certains sont fabriqués dans notre région comme celui de la Maison Cérès, né d’une belle histoire d’amitié et de tradition.

L’agenda Maison Cérès, bien plus qu’un agenda, une belle histoire née pendant le confinement. Léa Delemarle et Virginie Colson, ont tissé leur amitié sur les bancs de la faculté de Lille. Si les études vont les éloigner un temps, elles se retrouvent quelques années plus tard avec la même envie, transmettre.

La transmission le maître-mot de l’agenda Maison Cérès

C’est au printemps 2020, en plein 1er confinement, que Léa et Virginie vont murir leur projet. Comme l’explique Virginie : "cette période nous a incitées à écrire quotidiennement pour évacuer toutes nos inquiétudes et conserver une trace de cette période si singulière. On cherchait un moyen de garder une trace de ce moment inédit au sein d’un objet du quotidientrès vite l’idée de l’agenda s’est imposée. Un agenda, c’est l’objet que l’on a toujours sur soi, sur lequel on note nos propres souvenirs, nos petites astuces, ces réflexions qui agrémentent notre quotidien" raconte Léa.

Un agenda, tel, les cahiers de nos grands-mères, remplis de souvenirs, que l’on découvre quelques années plus tard, des étoiles plein les yeux. Virginie en témoigne : "les cahiers de nos grands-mères ont été une source d’inspiration fondamentale. Ces écrins regorgeaient de recettes écrites à la main, de dessins effacés par le temps. C’est précisément cette émotion que nous avons voulu retranscrire dans nos agendas. Donner envie à celles et ceux qui l’utiliseront, de transmettre à leur tour."

L’émotion de la transmission pour apprendre à penser à soi

Fondatrices et créatrices de maison Cérès, Léa Delemarle et Virginie Colson aiment à le dire : "notre agenda nous aide à planifier le futur, profiter du présent et garder des souvenirs du passé."

À l’intérieur, vous trouverez ainsi :

  • Des semainiers et agendas mensuels conçus selon une méthode simple et unique d’organisation développée par Virginie Colson : "comme de nombreuses personnes, nous nous sommes souvent senties débordées et envahies par nos feuilles volantes et nos "to-do list" à rallonge, avec ce sentiment, au coucher, de n’avoir rien fait. Nous invitons les personnes à noter au quotidien dans leur agenda les 3 impératifs de la journée. Trois impératifs à détailler précisément pour mieux appréhender le temps nécessaire pour les réaliser et déculpabiliser ainsi de tout ce que nous n’avons pas pu faire ; l’idée étant d’alléger notre charge mentale"

Alléger notre charge mentale, c’est bien ce que préconise également Sophie Delaunoy. Orthopédagogue, elle intervient auprès des collégiens, lycéens, mais également des adultes pour mieux appréhender notre gestion du temps. Une gestion du temps qui pour elle, nécessite d’avoir recours à un agenda papier, plutôt qu’un agenda numérique, avec une vision de l’ensemble de la semaine sur la double page de l’agenda.

"Un agenda, c’est la liberté, il permet de gagner du temps et d’être maître de sa vie. Aussi, en visualisant l’ensemble de la semaine devant soi, on parvient à mieux discerner ses priorités. On prend ainsi conscience de la charge de travail, pour mieux la répartir, en prenant soin, attention, d’estimer le temps nécessaire pour réaliser chacune des tâches".

D’où l’importance, souligne-t-elle également, de se fixer des priorités : "on est dans un système de vie, où l’on a beaucoup de propositions, on est sans cesse sollicité, si on ne priorise pas, on finit par être mangé par le temps, à la limite de la surcharge mentale. Se limiter à 3 objectifs par jour, permet ainsi d’avoir un indice de satisfaction. La satisfaction à la fin de la journée d’avoir atteint ce que l’on s’était fixé".

Sophie Delaunoy, insiste également sur l’importance de trouver un équilibre dans les objectifs fixés : "dans notre agenda doivent apparaitre certes les tâches professionnelles, administratives…. Mais également les moments ressources, comme les repas avec les copains/copines, les escapades, les séances de sport, la motivation se fera si l’on s’octroie des bons moments".

Mentionner dans notre agenda, ce qui va nous faire du bien pour nous ressourcer, c’est ce que préconise justement l’agenda Cérès, au travers :

  • Des exercices simples et rapides de gratitude et d’inspiration quotidienne, comme par exemple noter les choses positives que nous avons vécues dans la journée
  • Des espaces exclusifs pour écrire les grands moments de notre vie, et transmettre nous aussi notre expérience
  • Des recettes et astuces de grand-mère, où l’on se prend à imaginer la vie de nos aïeux, en découvrant la recette d’un nettoyant naturel pour le parquet ou encore celle d’une huile de carotte pour se faire une peau d’or.

L’écologie, comme ligne de conduite

Rien que du naturel, pour ces 2 créatrices passionnées d’écologie, adeptes des circuits courts. Tous leurs produits sont imprimés et façonnés dans une petite imprimerie de la métropole lilloise. "Un choix, explique Virginie, comme une évidence. Nous voulions privilégier le local, la qualité et l’humain." Avec une autre évidence pour les deux fondatrices, celle d’aller plus loin que le papier recyclé, pour opter pour un papier d’exception qui upcycle les fruits.

Résidus d’amandes, d’agrumes, d’olives se transforment ainsi pour devenir papier, et offrir à chaque feuille un aspect unique et une histoire singulière. Un choix pour ne pas abattre d’arbres, et surtout, une première, pour une marque de papeterie française.

Pour poursuivre leur démarche écologique et éviter tout gâchis, Léa Demarle et Virginie Colson proposent enfin, un agenda non daté. Chacun peut ainsi le commencer, l’arrêter ou le reprendre quand il le souhaite.

Et parce que écologie doit rimer avec esthétisme, une finition subtile et raffinée est apportée à chacun des agendas Maison Cérès. Chacune des créations est sublimée par une dorure à chaud, selon une technique traditionnelle des doreurs du XVIIIe siècle, qui nécessite une précision d’orfèvre et un savoir-faire précis.

Un produit d’exception, recueil de choix pour créer et conserver nos plus beaux souvenirs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.