Lille : après cinq mois de fermeture à cause du Covid-19, l'hôtel 4 étoiles Alliance rouvre ses portes

Ce lundi 24 août, l'hôtel Alliance 4 étoiles a rouvert après plusieurs mois de fermeture. L'épidémie de Covid-19 est passée par là, obligeant l'établissement à mettre en place des mesures sanitaires. 

Lille : après cinq mois de fermeture du fait de l'épidémie de Covid-19, l'hôtel 4 étoiles Alliance rouvre ses portes.
Lille : après cinq mois de fermeture du fait de l'épidémie de Covid-19, l'hôtel 4 étoiles Alliance rouvre ses portes. © FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
"Un peu d'œuf brouillé, des saucisses et du lard ? ", propose Géraldine Danel, directrice de la restauration de l'hôtel Alliance à un des clients venu prendre son petit-déjeuner. L'épidémie de Covid-19 est passée par là et le système du buffet a bien changé pour la réouverture de l'hôtel ce lundi 24 août. 

Le client reste assis et se fait servir les différents éléments du buffet. Les salades de fruits et les fromages blancs ont même été mis en pots individuels. 
Lille : l'hôtel Alliance rouvre ses portes après cinq mois de fermeture ©France 3 Nord Pas-de-Calais
"C'est complètement différent puisque les clients ne viennent pas eux-mêmes au buffet, donc ça demande un peu plus d'organisation et de temps", reconnaît la directrice de restauration. 

Après cinq mois de fermeture, le Couvent des Minimes reprend vie. Pour sa première nuit, l'hôtel a rempli 50 chambres sur les 84 que compte l'établissement. Seulement la moitié des salariés a pu reprendre le travail, privé de sa clientèle étrangère et du tourisme d'affaire, ses moteurs. 

"Jusqu'à présent, il n'y avait pas de demande. On avait que des reports, certains séminaires de cette semaine ont encore été repoussés. Les gens préfèrent attendre octobre ou novembre pour voir comment la situation va évoluer", explique Christophe Bocquet, directeur de l'hôtel.

2 millions d'euros de perte depuis le confinement

"Faute de clients, on n'avait pas l'intérêt d'ouvrir pour trois à cinq chambres. On a la chance d'être un groupe donc on a pu envoyer nos clients habituels sur d'autres hôtels", ajoute-t-il. 

Pour assainir les chambres, l'hôtel a investi dans un nébulisateur qui s'ajoute à un protocole drastique revenant à 1 500 euros par mois. 
Un nébulisateur a été mis à disposition des employés d'entretien pour assainir les chambres.
Un nébulisateur a été mis à disposition des employés d'entretien pour assainir les chambres. © FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Au total, depuis le confinement, l'hôtel Alliance estime avoir perdu 2 millions d'euros. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société consommation économie