Lille : deux manifestants contre la loi travail mis en examen pour violences

Manifestation contre la loi travail, le 31 mars à Lille. / © MAXPPP
Manifestation contre la loi travail, le 31 mars à Lille. / © MAXPPP

Deux des six manifestants placés en garde à vue à l'issue du rassemblement de jeudi à Lille contre la loi EL Kohmri ont été mis en examen, a-t-on appris auprès du parquet de Lille lundi.

Par avec AFP

Le premier a été placé sous contrôle judiciaire et a été convoqué devant le tribunal pour le 17 mai. Il est poursuivi pour "violences sur agent en état de récidive". Le second est poursuivi pour "violences avec armes" et comparaîtra le 18 mai. 

"Pour trois jeunes filles dans un même dossier, il a été mis fin aux gardes à vue avec transmission du dossier pour examen, les faits n'apparaissant pas suffisamment établis, manifestation après ordre de dispersion", a ajouté le parquet de Lille. Le dossier du dernier des manifestants en garde à vue pour violences à agents "est en poursuite d'enquête, le mis en cause ayant été remis en liberté", a complété le parquet.

Le 31 mars, 8.000 manifestants selon la police, 15.000 selon les syndicats, ont défilé dans les rues de Lille contre la loi travail de Myriam El Kohmri. Tandis que l'immense majorité des manifestants s'étaient dispersés après la fin du défilé, en fin d'après-midi, plusieurs dizaines d'autres avaient lancé des projectiles vers les nombreux CRS déployés en plein centre-ville.

Les forces de l'ordre avaient alors chargé pour les disperser et sept d'entre eux avaient été interpellés.

Sur le même sujet

Les + Lus