Lille : incendie à l’église Saint-Pierre-Saint-Paul à Wazemmes, le foyer localisé dans la sacristie

Un incendie s'est déclaré aux alentours de 20 heures à l'arrière de l'église Saint-Pierre-Saint-Paul située dans le quartier de Wazemmes à Lille. Au plus fort de l'intervention, soixante pompiers étaient mobilisés.

L'incendie s'est déclaré dans la sacristie de l'Église Saint-Pierre-Saint-Paul située dans le quartier de Wazemmes, à Lille.
L'incendie s'est déclaré dans la sacristie de l'Église Saint-Pierre-Saint-Paul située dans le quartier de Wazemmes, à Lille. © SDIS 59

Il était environ 20 heures ce lundi 3 mai 2021 lorsque des flammes sont apparues à l’arrière de l’église Saint-Pierre Saint-Paul, située dans le quartier de Wazemmes, à Lille.

De nombreux pompiers ont déployé des moyens conséquents, dont deux grandes échelles, afin de maîtriser au plus vite l’incendie et éviter que les flammes ne se propagent à toute la toiture.

En début de soirée, les secours étaient toujours mobilisés à l’extérieur mais également à l’intérieur de l’édifice, alors que le feu était en train d'être circonscrit. Au plus fort de l'intervention, soixante pompiers étaient sur place, accompagnés d'un drone pour visualiser les différents foyers.

À 22 heures, les pompiers sont toujours mobilisés sur place.
À 22 heures, les pompiers sont toujours mobilisés sur place. © Marie Lebrun / FTV

Le feu est parti de la sacristie

Le préfet du Nord Michel Lalande s’est rendu sur les lieux de l'incendie aux alentours de 21 heures, accompagné par l’archevêque de Lille Monseigneur Ulrich. Il a déclaré aux journalistes que le feu était parti de la sacristie, comprendre l’annexe de l’église où sont conservés les vases sacrés et les ornements. Sur cette photo, on distingue les dégâts importants sur les boiseries et le plancher de la pièce.

L'intérieur de la sacristie a été détruit par les flammes.
L'intérieur de la sacristie a été détruit par les flammes. © SDIS 59

Martine Aubry, maire de Lille, s'est également déplacée.

Les journalistes de France 3 Nord Pas-de-Calais présents ont pu échanger avec la sacristaine prénommée Lucette. Elle leur a expliqué qu'elle était la dernière à avoir quitté l'édifice aux alentours de 17 heures et n'avait rien remarqué de suspect : d'après elle, aucun cierge n'était allumé et plus personne ne se trouvait dans l'église lorsqu'elle a verrouillé les portes.

Messages de soutien

Des enquêteurs devront déterminer si l'incendie est d'origine accidentelle ou criminelle. Pour l'heure, aucune piste n'est écartée même si les portes étaient bien verrouillées à l'arrivée des pompiers. Dans un message posté sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a tenu à apporter son soutien aux pompiers mobilisés en ayant une pensée "pour les Lillois et les catholiques".

L’église avait été fermée une bonne partie de l’année dernière pour être restaurée, puisque les pieds de la charpente étaient très abîmés et la menace de l’effondrement de la toiture sur les voutes bien réelle. L’édifice avait de nouveau accueilli des fidèles en septembre dernier

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers religion société pompiers