Lille : le directeur du CHU annonce un masque virucide "révolutionnaire" pour mi-février

Frédéric Boiron, le directeur du CHU de Lille, annonce que le centre hospitalier collabore avec un industriel pour sortir un masque capable de tuer le virus. Il devrait être présenté à la mi-février.

Le masque développé par le CHU de Lille serait virucide.
Le masque développé par le CHU de Lille serait virucide. © Frédérik Giltay / France 3 Hauts-de-France

"Révolutionnaire". C'est le qualificatif employé, dans les colonnes de La Voix du Nord, par Frédéric Boiron, le directeur général du CHU de Lille, pour décrire un nouveau type de masque, que le centre hospitalier est en train de mettre au point avec un partenaire industriel. La nouveauté ? Le masque serait virucide, c'est-à-dire qu'il serait capable de tuer le virus. "Ce masque virucide, d’une durée de vie limitée, été testé en lien avec nos équipes et semble très prometteur. Une présentation officielle devrait être faite vers la mi-février", ajoute Frédéric Boiron.

L'interview, publiée par nos confrères de la presse écrite, a également été l'occasion de faire le point sur la situation de l'épidémie dans le CHU de Lille. Il y a désormais en moyenne 110 patients Covid positifs dans l'hôpital alors qu'ils étaient 80 mi-décembre. Une augmentation semblable a été ressentie en réanimation : "nous sommes passés de 25 à environ 35 malades sur la même période", calcule Frédéric Boiron.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement : conseils pratiques