Lille : les pompiers se mobilisent pour demander de meilleures conditions de travail

Lille : les pompiers se mobilisent pour demander de meilleures conditions de travail
Les sapeurs-pompiers du Nord se sont mobilisés mardi 13 décembre à Lille à l'appel de la CGT et du syndicat autonome, pour dénoncer le manque de moyens mis à leur disposition notamment en terme d'effectif. Ils ont été reçus par leur direction. Intervenants : Hugues Tetaert, Sergent chef CIS Roubaix - Laurent Cauterman, Délégué CGT Sapeurs pompiers - Jacques Houssin, Président commission paritaire

Les sapeurs-pompiers du Nord se sont mobilisés mardi 13 décembre à Lille à l'appel de la CGT et du syndicat autonome, pour dénoncer le manque de moyens mis à leur disposition notamment en terme d'effectif. Ils ont été reçus par leur direction.

Par Lucas Hobé

Les sapeurs-pompiers sont arrivés des 37 casernes professionnelles du département du Nord pour exprimer leur mécontentement à Lille.

Ils ont dénoncé ce mardi 13 décembre la dégradation de leurs conditions de travail, l'absence de reconnaissance par le biais des plans de carrière et surtout l'insuffisance d'effectifs. Selon la profession, il manque 220 pompiers dans le Nord qui en compte 2 200.

"On devrait être entre 24 et 27 à Roubaix pour bien faire tourner les services. Il nous manque donc cinq ou six personnes" explique à titre d'exemple Hugues Tetaert, Sergent chef au centre d'incendie et de secours de Roubaix.

Mais sur cette question du manque d'effectifs, la réponse des élus du département est sans ambiguïté. "Il n'est pas question d'engager des sapeurs-pompiers professionnels que l'on ne pourrait pas payer. Et il y a eu un engagement du président Lecerf à ne pas toucher les feuilles de salaires" rétorque Jacques Houssin, Président de la commission paritaire.

Les pompiers manifestants étaient déçus de l'échange avec la commission paritaire. Ils ont prévu de nouvelles actions en janvier.

Sur le même sujet

Les + Lus