En mode survie sur une île déserte, la Nordiste Camille Cerf défend ses rondeurs

Publié le Mis à jour le

La Nordiste et ancienne Miss France Camille Cerf participe depuis la semaine dernière à l'émission de survie d'M6 "The Island". Alors que certains internautes lui reprochaient d'avoir grossi, la jeune femme a défendu son corps avec grande conviction. 

On savait déjà qu'elle n'était pas qu'une beauté plastique, mais une belle jeune femme forte, indépendante, avec du caractère. Camille Cerf l'a encore prouvé en publiant un message défendant son corps et sa "cellulite". 

Depuis la semaine dernière, on peut en effet suivre la Nordiste et ancienne Miss France dans l'émission "The Island", diffusée sur M6. Le principe ? Survivre en milieu hostile, en l'occurence une île déserte, remplie d'animaux et d'insectes pas toujours accueillants et d'une flore dense et périlleuse. Pendant 14 jours, les candidats doivent s'organiser seuls pour trouver de l'eau potable, de la nourriture, faire un camp... et se filmer eux-mêmes.

Portrait de Camille Cerf, participante à The Island


Des conditions de vie rudes qu'ont accepté plusieurs célébrités, dont Camille Cerf, qui les montrent sous un jour différent. Certains internautes ont ainsi reprochés à Camille Cerf ses rondeurs, estimant qu'elle n'était pas assez mince pour une ancienne Miss France. Mais la Nordiste ne s'est pas laissé faire. 


"Aimez vous"


"J’ai reçu plusieurs remarques sur ma silhouette ces dernières années. A 15 ans, j’ai commencé le mannequinat, on m’y a appris à surveiller mes mensurations et que la beauté était synonyme de minceur extrême", entame la jeune femme dans un post Instagram.

Bonjour les amis Je voulais vous parler d'un truc qui me tient à cœur. J'ai reçu plusieurs remarques sur ma silhouette ces dernières années. A 15ans j'ai commencé le mannequinat, on m'y a appris à surveiller mes mensurations et que la beauté était synonyme de minceur extrême. Puis j'ai grandi et je suis devenue une femme, avec des formes. Et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps qu'aujourd'hui. Alors oui j'ai de la cellulite, oui on ne voit pas mes abdos, et oui je mets du 38 voire même du 40. Et pourtant tous les jours je me sens bien et tous les jours les gens me disent qu'ils me trouvent belle. Tout ça pour vous dire que la beauté n'est pas une question de chiffres. L'important c'est d'apprendre à s'aimer. Alors aimez vous

48.3k Likes, 1,173 Comments - CERF Camille (@camillecerf) on Instagram: "Bonjour les amis Je voulais vous parler d'un truc qui me tient à cœur. J'ai reçu plusieurs..."



"Puis j’ai grandi et je suis devenue une femme, avec des formes. Et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps qu’aujourd’hui", poursuit Camille Cerf. "Alors oui j’ai de la cellulite, oui on ne voit pas mes abdos, et oui je mets du 38 voire même du 40. Et pourtant tous les jours je me sens bien et tous les jours les gens me disent qu’ils me trouvent belle."

Une manière d'encourager toutes les autres jeunes femmes qui se sentent mal à l'aise dans leur corps et de les encourager à mettre de côté les critiques malintentionnées. "Tout ça pour vous dire que la beauté n’est pas une question de chiffres. L’important c’est d’apprendre à s’aimer. Alors aimez vous", conclut Camille Cerf.


Des projets dans la région


Par ailleurs, si la jeune femme enchaîne les projets à la TV, cette émission de survie lui a semble-t-il permis de réfléchir à son avenir... dans la région. 

"Je ne m’attendais pas du tout à ça, c’était très dur. J’en suis revenue avec une vision du monde assez différente. J’ai eu le temps de réfléchir à plein de choses et notamment à comment assurer mon avenir. Ma première décision est d’acheter un appartement à Lille", a-t-elle confié à nos confrères du Figaro. 

Côté professionnel, Camille Cerf aimerait également promouvoir le savoir-faire du Nord et du Pas-de-Calais. Elle rêverait en effet de créer sa propre marque de lingerie en dentelle de Calais...