Monkeypox : un centre de vaccination sans rendez-vous ouvert le temps d’une journée à Lille

Publié le Mis à jour le

Face à la circulation du virus Monkeypox dans les Hauts-de-France, 13 centres de vaccination ont été ouverts ces dernières semaines. À Lille ce samedi 6 août, une opération exceptionnelle est organisée pour se faire vacciner sans rendez-vous de 9h à 17h. 300 créneaux sont disponibles.

Les craintes persistent et le virus progresse. Au regard des derniers chiffres publiés par Santé Publique France, au moins 2 239 cas de Monkeypox – ou variole du singe - ont été recensés en France depuis le début du mois de mai.

Dans les Hauts-de-France, 89 cas ont été formellement identifiés en date du 2 août, soit une augmentation de 40% en une semaine à peine. À titre de comparaison, c’est quatre fois plus qu’il y a un mois.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination le 11 juillet dernier à destination des personnes les plus à risque d’exposition - hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et personnes trans, dans les deux cas multipartenaires / personnes en situation de prostitution / professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle - plusieurs centres ont ouverts les uns après les autres dans les cinq départements de la région. On en compte actuellement 13, pour la plupart installés dans les CeGIDD, les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic.

À ce jour, 1 126 injections ont été réalisées dans la région, indique l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France, qui précise qu’une accélération a été enregistrée ces derniers jours avec plus de 100 injections réalisées quotidiennement.

Journée de vaccination sans-rendez vous à Lille

"Cette offre de vaccination est l’une des plus importantes et dynamiques de France avec 13 centres ouverts", se félicite l’ARS.

Pour autant, difficile pour les personnes souhaitant se faire vacciner de trouver un créneau rapidement. Exemple avec le centre de vaccination basé à l’hôpital de Tourcoing : il faut attendre le 30 août prochain pour trouver un créneau disponible, selon la plateforme Doctolib. Même constat au CeGIDD de Saint-Quentin qui propose un rendez-vous le 5 septembre.

À Lille, le centre de vaccination a ouvert le 22 juillet dernier dans les locaux du CeGIDD, situé au 8 rue de Valmy. Une ouverture jugée "extrêmement tardive" par la mairie "alors qu’une communauté très importante de personnes directement concernées par ce vaccin vit dans notre ville".

De plus, les délais pour obtenir un rendez-vous - 8 à 10 jours - ne permettent pas à toutes les personnes souhaitant se faire vacciner de trouver un créneau rapidement.

Pour accélérer la campagne de vaccination, la ville de Lille, le département du Nord et l'ARS ont donc décidé d'ouvrir le centre sans discontinuer ce samedi 6 août de 9h à 17h. Au total, 300 créneaux sont disponibles. Il n'est pas nécessaire de prendre rendez-vous. Les personnes souhaitant se faire vacciner doivent apporter leur carte vitale et leur carnet de vaccination. 

"Ce renforcement de la vaccination est rendu possible localement par la mobilisation des professionnels de santé du service départemental de la prévention santé, la mise à disposition de doses de vaccins complémentaires et le financement de l’ARS, ainsi que le concours de la ville de Lille pour identifier des médecins volontaires", indique l'Agence Régionale de Santé.

Pour rappel, une seconde injection est nécessaire 28 jours après la première. Pour toute question relative à la variole du singe, une plateforme téléphonique d'information, joignable 7j/7 de 8h à 23h, a été ouverte par les autorités : 0801 90 80 69.