Municipales à Lille : Valérie Petit (LREM) ne soutient toujours pas Violette Spillebout pourtant candidate de son parti

Valérie Petit, députée marcheuse de la neuvième circonscription du Nord, ne soutiendra pas Violette Spillebout, la candidate investie par La République en Marche pour les élections municipales à Lille en mars prochain.

Par C.D.B.

Invitée sur le plateau de Dimanche en politique diffusé ce dimanche 17 novembre à 11h25 sur France 3 Nord Pas-de-Calais, Valérie Petit rappelle clairement qu'elle ne soutiendra pas Violette Spillebout aux prochaines élections municipales. 
  
Valérie Petit rappelle qu'elle ne soutiendra pas la candidate de la majorité aux municipales à Lille

La députée de la 9e circonscription du Nord (Lille, Marcq-en-Baroeul...) déclare avoir été élue pour deux raisons : "porter le projet d'Emmanuel Macron et faire de la politique autrement"." Des arguments qui n'ont pas empêché le parti présidentiel d'investir sa rivale pour la course à la mairie de Lille.

Si Valérie Petit reconnaît que sa position est "critique" et ne va pas dans le sens de sa famille politique, elle assure agir "dans une grande loyauté vis à vis du mouvement". 
 

Le 24 juillet 2019, Violette Spillebout, l'ex-socialiste et directrice de cabinet de Martine Aubry, a été investie par les instances nationales de la République en Marche alors que Valérie Petit, proche de Gérarld Darmanin, était donnée favorite. Depuis, les tensions entre les marcheurs nordistes grandissent, a révélé fin octobre Médiacités dans une enquête
 


Patrick Kanner, sénateur et président du groupe socialiste à la haute assemblée, est lui aussi reçu demain dans Dimanche en politique. Les deux parlementaires débattront avec Véronique Marchand de la réforme des retraites, du chômage, de la pauvreté et de la colère des étudiants.
 

Sur le même sujet

Les + Lus