Municipales : Quatennens (LFI) appelle à un vote sanction contre LREM et ses “candidats de la retraite en moins”

Adrien Quatennens (LFI) appelle à un "vote sanction" contre LREM et ses "candidats de la retraite en moins" / © DIMANCHE EN POLITIQUE - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Adrien Quatennens (LFI) appelle à un "vote sanction" contre LREM et ses "candidats de la retraite en moins" / © DIMANCHE EN POLITIQUE - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

A l'occasion de la présentation de la liste de la France insoumise de Lille pour les municipales, Adrien Quatennens, député du Nord (LFI), a exhorté à ne pas voter pour LREM et ses candidats de la "retraite en moins". 

Par AFP

Le député LFI du Nord Adrien Quatennens a appelé ce samedi 15 février les électeurs à infliger "un vote sanction" à LREM lors des municipales de mars, fustigeant le parti de la majorité et ses candidats de "la retraite en moins".

"On s'apprête à mener une rude bataille à l'Assemblée nationale!", a prévenu Adrien Quatennens en évoquant l'examen du projet de réforme des retraites qui débute ce lundi dans l'hémicycle et sur lequel LFI a déposé quelque 23.000 amendements.

Si le gouvernement espère voir le texte adopté "avant les élections municipales [...] j'ai un sérieux doute sur le fait qu'il puisse y arriver !", s'est réjouit d'avance le député, qui s'exprimait à Lille à l'occasion de la présentation de la liste LFI de Lille pour les municipales.
 


"On m'interroge de plus en plus sur la concordance de ces deux calendriers [...] et on me dit: "allez-vous en faire un vote sanction ?"", certains candidats d'autres partis s'y refusant pour préférer un "vote de solution", a poursuivi Adrien Quatennens.

"Des solutions il y en a ! Mais pourquoi ne pas s'offrir le luxe de faire d'une pierre plusieurs coups: si on peut en faire un vote de solution et aussi un vote sanction, pourquoi pas ?", a-t-il proposé.
 

"Il ne faut pas que LREM avance encore davantage"



"Cette sanction, il faut la porter clairement à celles et ceux qui, partout dans le pays, se présentent comme les candidats de la retraite en moins: LREM. Et ici, vous en avez une ambassadrice", a-t-il ajouté, critiquant au passage Violette Spillebout, la candidate macroniste à Lille. 

Il faut "soustraire un maximum des communes de notre pays au macronisme. Partout, ne manquez aucune occasion de le faire ! Il ne faut pas que LREM avance encore davantage en prenant nos communes", a-t-il insisté.

L'élu du Nord s'est par ailleurs dit "impressionné et fier" devant la liste LFI lilloise, dont 43% des membres sont des "novices en politique". "Dans tout le pays, il y a une sorte de culture massive de la liste citoyenne" et des formations politiques qui "mettent leurs étiquettes sous le tapis". Mais "vous, vous avez une liste citoyenne qui l'est vraiment !", a-t-il salué.

Sur son site internet, LFI invite depuis vendredi 14 février ses sympathisants à "débusquer les candidats de la retraite en moins" près de chez eux. A l'aide "d'autocollants" et "nouvelles affiches" à commander, "il devient facile de révéler les candidats macronistes qui cherchent bien souvent à cacher leur appartenance. Alors à vous de jouer !", peut-on lire.
 

Sur le même sujet

Les + Lus