Cet article date de plus de 3 ans

Sequedin : un détenu visé par des tirs d'arme à feu à sa sortie de prison

Une fusillade a eu lieu ce mercredi matin sur le parking de la prison de Sequedin.
Devant la prison de Sequedin, ce mercredi 22 novembre, un important dispositif a été déployé après les coups de feu.
Devant la prison de Sequedin, ce mercredi 22 novembre, un important dispositif a été déployé après les coups de feu. © Antoine Morvan / France 3 Nord Pas-de-Calais
Des tirs ont été entendus ce matin sur le parking du centre pénitentiaire de Lille-Sequedin. Selon un représentant syndical, vers 10h30, des individus cagoulés ont tiré sur un détenu libérable. "Des coups de feu sont effectivement intervenus à l’extérieur de l’établissement et très rapidement les personnes présentes se sont mises à l’abri", a confirmé un porte-parole de l’administration pénitentiaire du Ministère de la Justice.

Sequedin : un détenu visé par des tirs d'arme à feu à sa sortie de prison ©France 3 Nord Pas-de-Calais

Au moment de sa sortie de prison, une voiture attendait le détenur libéré. Une DS 3 noire d'où sont sortis deux individus cagoulés. Ils ont commencé à discuter mais cela a tourné à l'affrontement. Un homme a sorti une arme de poing et a tiré. "L'homme visé a pris peur, a essayé de se sauver en escaladant les voitures, en montant sur les capots en direction du fond du parking, raconte un des surveillants témoin de la scène. Le tireur a continué à tirer. Puis il est reparti. Le détenu libéré est alors monté dans une Audi A3 qui l'attendait."

Au moins six coups ont été tirés. Il n'y a pas eu de blessés. Des surveillants qui venaient prendre leur service ont assisté à la scène. Ils ont été choqués. "Ils ont été choqués par cette scène. C'est plus que fou. C'est très inquiétant. Il y a des personnels qui viennent ici pour travailler. ils peuvent se faire tirer dessus à tout moment. C'est dingue de voir ça", affirme Guillaume Pottier, secrétaire régional UFAP. 

Opération Sentinelle

Les individus cagoulés, auteurs des tirs, ont pris la fuite. Le détenu apparemment visé, a également quitté les lieux en voiture mais a été interpellé peu après par la police. L'homme visé par les tirs est en cours d'audition.

Âgé de 25 ans, il est connu de la justice pour délit de fuite et des faits de délinquance notamment. Il était incarcéré suite au non respect des obligations de son bracelet électronique.

L'Opération Sentinelle a été déployée devant l'établissement qui n'était plus accessible ce mercredi midi. Des investigations sont en cours par la police judicaire de Lille

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société