Mercato français : le RC Lens, le VAFC et l'USLD n'ont pas attendu

C’est parti ! Depuis ce matin, les clubs français peuvent officiellement négocier des transferts de joueurs pour la prochaine saison. Mais uniquement à l’échelle hexagonale. C’est ce que le conseil d’administration de la Ligue du football professionnel a autorisé vendredi. 

Julien Masson a vu son contrat prolongé par Eddy Zdiech en plein confinement
Julien Masson a vu son contrat prolongé par Eddy Zdiech en plein confinement © VAFC

Le marché des transferts estival est désormais ouvert et devrait se poursuivre jusqu’au 2 octobre, dans un contexte très particulier. Cette ouverture précoce du marché est une conséquence directe de la crise sanitaire, qui a notamment entraîné l’arrêt définitif des championnats de football en France,  le 30 avril dernier. L’exception française se poursuit avec ce mercato national, qui répond à une demande générale des clubs professionnels français.

À cause de l’interruption prématurée des compétitions, les clubs se retrouvent confrontés à une crise économique sans précédent, et face à un énorme manque à gagner. La vente de joueurs avant la reprise des championnats les 22 et 23 août, peut leur permettre de retrouver un peu de trésorerie.

Dans la réalité, on sait que les négociations entre les clubs, les joueurs et leurs agents commencent toujours en coulisses avant cette date officielle d’ouverture. Mais les contrats ne peuvent pas être signés avant. On parle plutôt dans ce cas d’accord entre joueur et club.

Ceci explique ainsi pourquoi le RC Lens par exemple, n’a toujours pas confirmé les accords qui seraient déjà conclus avec le jeune défenseur du Havre Loïc Baldé ou le latéral français d’Armina Bielefeld Jonathan Clauss.

 

Jean confirmé au RC Lens

 

Mais le RCL a profité de ce premier jour du mercato franco-français pour annoncer officiellement que l’attaquant Corentin Jean, prêté durant le mercato d’hiver, devenait lensois pour trois ans après la levée de l’option d’achat. Dans le communiqué publié à 16h, l’ex-Toulousain confie : "C’est une grosse satisfaction de rester Lensois ! Je suis soulagé car ça a été compliqué au niveau des discussions entre Toulouse et Lens. Je voulais continuer avec le RC Lens en cas de montée. Ça a été particulier mais c’est chose faite. Je suis ravi de porter le maillot lensois, de faire partie de cette équipe et de faire une grosse saison en Ligue 1."

 

 

"En arrivant à Lens, je passais de la Ligue 1 à la Ligue 2", poursuit-t-il. "Avec du recul, je ne regrette vraiment pas car j’ai tout donné, j’ai fait mon maximum et on est en Ligue 1. Je suis très heureux de continuer l’aventure. (...) Ces derniers mois, j’ai évolué dans un très bon vestiaire avec que des bons mecs. J’ai vraiment apprécié le fait que tout le monde se soutenait. J’avais un peu retrouvé ce que j’avais vécu à Troyes, c’est-à-dire un club familial avec une belle ambiance. Tout le monde était très accueillant et gentil, ça m’a beaucoup plu. C’est tout cela qui m’a donné envie de continuer avec ce club."

 

 

Le RCL, qui était à la recherche d’un deuxième gardien pour épauler Jean-Louis Leca, aurait aussi fait signer (à distance) le jeune gardien vénézuelien Wuilker Fariñez (22 ans - Millonarios / Colombie), selon le media Caracol Radio. On voit d’ailleurs le joueur signer quelque chose sur son compte Instagram (son contrat avec Lens ?).

Le LOSC lui, ne devrait pas trop profiter de ce marché hexagonal. Ses principales pistes de ventes, avec Victor Osimhen et Gabriel notamment, se situent à l’étranger.

Ce qui n’est pas le cas en Ligue 2 où Valenciennes et Dunkerque ont déjà commencé leur marché.

 

Marché grenoblois pour le VAFC

 

L’entraîneur du VAFC, Olivier Guégan, qui a prolongé son contrat jusqu’en 2023, s’est ainsi exprimé vendredi sur le site du club. Le coach valenciennois a confirmé dans un entretien l’arrivée de deux joueurs qu’il a connus à Grenoble : Eric Vandenabeele et Arsène Elogo.

« Eric est un défenseur axial, qui peut évoluer à tous les postes dans l’axe. C’est un vrai bon joueur de la division, fiable, et c’est une fierté de l’avoir fait venir à VA. Il amènera de la concurrence et de la qualité dans le secteur défensif. Il a une grosse qualité de pied, est capable d’animer l’équipe, de ressortir proprement les ballons. C’est un joueur qui est très intelligent sur le plan tactique, qui est très peu blessé. On va toucher du bois pour que cela continue. Malgré sa taille, il a un très bon jeu de tête et marque beaucoup de buts. Il faut aussi souligner son état d’esprit (...) Tout comme celui d’Arsène, qui est un jeune joueur avec un gros volume de jeu et une top mentalité. Il va venir concurrencer les joueurs de l’intérieur du jeu mais est aussi capable d’évoluer sur les côtés. Il aime la percussion, les un contre un, casser des lignes. Son levier de progression ? Les statistiques, mais tout le monde sait que le plus difficile est de marquer et faire marquer. On va développer tout ça avec lui. », explique ainsi Olivier Guégan.

 

Sessi d’Almeida restera-t-il à Valenciennes ?
Sessi d’Almeida restera-t-il à Valenciennes ?

 

Julien Masson et le gardien n°2 Hillal Konaté ont également prolongé leur contrat jusqu’en juin 2023 pour le premier, et juin 2022 pour le second. Reste à savoir qui le VAFC va vendre car le club dirigé par Eddy Zdiech a également besoin de trésorerie avant de passer devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) courant juin. On sait que le gardien Jéröme Prior est très convoité, même si Olivier Guégan souhaite le conserver. 

« Le marché des transferts est reparti. Le projet valenciennois intéresse beaucoup de monde. C’est très intéressant, cela montre que l’on a bien travaillé, que l’on a amorcé quelque chose et que le club est attractif. Nous sommes au bon endroit au bon moment, je le pense sincèrement. Il faut maintenant peaufiner notre effectif et continuer à le faire développer », conclue Olivier Guégan.

                                              

Dunkerque à l’abordage

 

L’USL Dunkerque, qui accède à la ligue 2, n’a pas attendu non plus l’ouverture du mercato pour se renforcer. Trois joueurs ont ainsi signé, peu après l’officialisation de la montée. Harouna Sy (24 ans, KVC Roeselaere), Billy Ketkeophomphone (30 ans, SO Cholet) et Kevin Rocheteau (26 ans, SO Cholet) vont rejoindre le néo-promu.

Sur cette dernière arrivée, le nouvel entraîneur Fabien Mercadal confie sur le site du club : « Kevin est un buteur qui connaît bien le National. Il a connu la Ligue 2 et à l’instar de Billy avait l’envie et la soif de retrouver ce championnat. C’est un battant, un travailler à qui il ne faut pas un milliard d’occasions pour marquer. C’est un joueur polyvalent, capable de jouer sur un côté ou en deuxième attaquant. Comme on souhaite garder un effectif à taille humaine, c’est important de disposer de joueurs qui peuvent évoluer à différents postes sur le terrain. » 

 

Le groupe dunkerquois sera conservé, mais renforcé.
Le groupe dunkerquois sera conservé, mais renforcé. © USLD

 

L’USLD, pleinement satisfait du groupe qui a permis la montée, a également prolongé les contrats de Dimitri Boudaud, Alexis Calant, Marc-Antoine Guillaume, David Kabamba, Jorris Romil, Dorian Salhi, Thomas Vannoye et Thibault Vialla.

Pour Dunkerque comme pour Valenciennes, le recrutement devrait rester français, ce qui explique la présence très active de nos deux clubs de ligue 2 sur le marché.

Pour la suite, il faudra attendre les décisions de la Fédération internationale (FIFA), dont le comité exécutif se réunira les 17 et 18 juin. L’instance suprême du football mondial devrait annoncer des dates du mercato d’été, qui pourrait s’ouvrir le 10 juillet pour se terminer le 2 octobre. La durée de ce marché ne peut pas excéder 12 semaines.

« Un prochain Conseil d’Administration fixera l’ouverture de la période internationale et la clôture définitive du marché au regard des décisions de la FIFA et des discussions en cours avec les autres ligues européennes », a ainsi confirmé la LFP dans son dernier communiqué.

Mais vu l’état financier des clubs, suite à l’épidémie, ce marché d’été pourrait bien être plus calme, et surtout plus raisonnable que ces dernières années.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport mercato vafc
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter