Municipales à Lille : Daubresse contre Pauchet, la guerre des droites

Marc-Philippe Daubresse contre Thierry Pauchet : la droite se déchire à Lille pour les municipales. / © FRANCE 3
Marc-Philippe Daubresse contre Thierry Pauchet : la droite se déchire à Lille pour les municipales. / © FRANCE 3

Deux candidats sont en concurrence à droite dans la course au Beffroi. D'un côté, le sénateur Marc-Philippe Daubresse, ex-maire de Lambersart officiellement investi par Les Républicains, de l'autre Thierry Pauchet, chef de file de l'opposition au conseil municipal de Lille.

Par YF avec Jean-Louis Manant

Marc-Philippe Daubresse d'un côté, Thierry Pauchet de l'autre. Le candidat officiellement investi par Les Républicains contre le chef de file de la droite au conseil municipal de Lille. Une droite qui prend le risque de partir divisée à la conquête du Beffroi, avec deux camps qui paraissent déjà irréconciliables.

"Moi, je suis investi par Les Républicains", martèle Marc-Philippe Daubresse, sénateur du Nord et ancien maire de la commune voisine de Lambersart. "Il y a, à côté de nous, des listes qui ne sont investies par personne, qui dans les sondages font moins de 5%, avec des gens que j'estime, donc je ne vais pas être méchant vis-à-vis d'eux, mais dont certains nous disent qu'ils voudraient rejoindre Mme Aubry (l'actuelle maire socialiste de Lille NDR) au deuxième tour. Qu'ils la rejoignent au premier tour, ce sera plus simple."
 
Municipales à Lille : Daubresse contre Pauchet, la guerre des droites
Reportage de Jean-Louis Manand et Sébastien Gurak


"Marc-Philippe Daubresse est un homme qui a des compétences", reconnaît son rival Thierry Pauchet. "C'est un homme qui a une expérience. Moi, je pense qu'il a toute sa place avec nous. Seulement, je ne vois pas comment, à 66 ans, on peut devenir comme ça, d'un coup, d'un seul, maire de Lille, après avoir été, pendant 30 ans, maire de Lambersart".   
 

Si Marc-Philippe Daubresse a reçu le soutien du conseiller régional Modem Denus Vinckier, Thierry Pauchet, lui, est défendu par Jean-René Lecerf, le président du conseil départemental du Nord, qui fut lui-même candidat UMP à Lille, lors des précédentes municipales de 2014. "Moi, je suis un vieux militant gaulliste qui n'a plus d'ambition de direction des affaires de Lille, ni de participation d'ailleurs à une liste sur Lille, mais qui dira effectivement ce qu'il pense, que ça plaise ou que ça ne plaise pas", explique ce dernier.

En cas de défaite, malheur à celui qui portera le chapeau...
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus