"N'oublions pas" : un an après le décès de trois policiers tués dans un accident, hommage rendu lors d'une marche blanche à Lille

Une marche blanche a eu lieu dans les rues de Lille (Nord) pour rendre hommage à Manon, Steven et Paul, un an après la mort de ces trois jeunes policiers dans un accident de la route à Villeneuve d'Ascq. Les mois passent, mais l'émotion de la famille reste immense.

Certains portent des photos, d'autres arborent leur visage sur des tee-shirts, mais tous ont la même volonté : rendre hommage à Paul Medeiros, Steven Greblac et Manon Raux. Boulevard Victor Hugo, à Lille, ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement pour participer à la marche blanche en l'honneur de ces trois policiers du commissariat de Roubaix qui avaient trouvé la mort dans un accident de la route le 21 mai 2023.

Alors qu'ils transportaient une jeune adolescente à l'institut médico-judiciaire de Lille, la fourgonnette de police avait été percutée par un véhicule circulant à contresens sur la RD 700 à Villeneuve d'Ascq. Le choc, causé par un conducteur qui avait bu de l'alcool et consommé des stupéfiants, a tué sur le coup ces trois gardiens de la paix âgés de 24 et 25 ans.

À l'avant du cortège, les visages sont fermés. Les quelques larmes se confondent à la pluie torrentielle qui s'abat sur Lille en ce mois de mai. Un an après le drame, l'émotion reste immense pour les proches des défunts, qui voient dans ces disparitions une grande injustice.

"Le combat continue, rien n'est terminé"

"C'était très émouvant, mais on est portés malgré tout par le soutien des gens". Bouleversée, Isabelle Raux, mère de Manon, peine à contenir son émotion. "C'est une journée qui est assez fatigante émotionnellement parlant. Pour nous c'était hier, il ne faut pas les oublier."

Après plus d'une heure et demie de marche, les proches ont été reçus à la préfecture du Nord dans le cadre d'une cérémonie officielle. "C'était très sobre", témoigne Marilou Dosseur, compagne de Manon Raux. "C'étaient des prises de parole vraiment émouvantes des proches et des autorités, qui ont respecté notre volonté de parler sobrement de Manon, Paul et Steven. Et de les évoquer avec beaucoup de douceur et de respect."

durée de la vidéo : 00h01mn13s
Archives mai 2023 : Qui sont les trois policiers décédés à Roubaix ? ©Florie Castaingts / France Télévisions

Si le deuil reste difficile, les familles veulent se tourner vers l'avenir. Delphin Medeiros, père de Paul témoigne : "le combat continue, rien n'est terminé. Ils sont morts en service, morts pour la France. Pour moi ce n'est pas un simple accident. On a encore de la haine aujourd'hui, cela va mettre beaucoup de temps à s'effacerIl faut durcir la loi pour éviter qu'il y ait de nouveaux drames."

Un véhicule circulant à 120km/h à contresens

Le 21 mai 2023, la fourgonnette de Manon, Paul et Steven est percutée de plein fouet par un véhicule circulant à contresens sur la RD 700. De ces voitures, il ne reste que des carcasses projetées dans les fossés. Les pare-chocs explosés témoignent de la violence de ce choc frontal.

Le conducteur du véhicule mis en cause était positif à l'alcool et à la drogue au moment des faits. Il roulait à 120 km/h au lieu de 90 km/h, en sens contraire. Lui et son passager étaient déjà connus des services de police pour des faits de droit commun.

durée de la vidéo : 00h01mn38s
Archives mai 2023 : retour sur les faits, décès des trois policiers à Roubaix ©Valentine Meyer / France Télévisions

Emmanuel Macron avait fait le déplacement pour rendre hommage à Manon, Paul et Steven, au nom de la nation sur la place d'arme de l'école de police de Roubaix-Hem. Dans son discours, le Président rappelait alors : "parler d'eux devient nécessaire, pour rendre hommage à leur destin. Dire respect et affection à ceux qui servent et protègent, et dénoncer les comportements irresponsables qui tuent. Manon, Steven et Paul étaient trois enfants de la République. Trois jeunes français qui avaient décidé de servir la Nation et la République à Roubaix pour combattre la délinquance la violence, les trafics."

Lors de cet hommage, le Président de la République les avait faits chevaliers de la légion d'honneur à titre posthume, et élevés au rang de capitaine de police.

Si les proches de Manon, Paul et Steven se sont recueillis dans les rues de Lille ce 21 mai 2024, reste désormais à savoir si un procès pourra être organisé, alors que le conducteur du véhicule mis en cause est décédé au moment des faits.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité