Ouverture de la pêche au brochet samedi 30 avril : tout ce qu'il faut savoir dans les Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le

Avis aux amateurs, samedi 30 avril, la pêche au brochet fait son grand retour.

Pour les licenciés, c’est l’occasion de flâner sous le soleil, canne à la main. Le samedi 30 avril marque la réouverture de la pêche aux carnassiers. Le second moment fort de l’année pour les pêcheurs, après l’ouverture de la truite en mars.

La pêche du brochet sera autorisée dans les étangs et cours d’eau classés en seconde et première catégorie piscicole.

Où pêcher dans les Hauts-de-France ?

"Le département de l’Aisne est marqué par l’omniprésence de l’eau sur son territoire, avec notamment 1 750 kilomètres de cours d’eau de seconde catégorie", indique la Fédération de pêche de l’Aisne, qui a partagé une carte des parcours de pêche dans le département.

La Fédération de pêche du département du Nord a également partagé une carte des plans d’eau accessibles à toutes les pêcheuses et tous les pêcheurs titulaires d’une carte de pêche.

Dans l’Oise et la Somme, des cartes interactives sont accessibles sur les sites internet des deux Fédérations.

Taille minimale de 60 cm

Pour pêcher le brochet, il y a quelques règles à respecter. Premièrement, la carte de pêche est absolument obligatoire. Les brochets de longueur inférieure à 60 cm ne peuvent pas être prélevés, ils ne doivent pas non plus dépasser les 80 cm. La taille minimale de capture pour le sandre, qui fait également partie des poissons recherchés lors de cette ouverture aux carnassiers, est de 50 cm.

Un quota journalier est mis en place sur le plan national. Il limite les captures à 3 carnassiers par jour dont 2 brochets maximums.

Fédération de la Somme pour la pêche et la protection du milieu aquatique

Dans la Somme, la remise à l’eau des brochets est obligatoire du Pont SNCF de Lamotte Brebière au Pont René Gambier à Camon et de l’écluse d’Ailly-sur-Somme à l’écluse de Picquigny. Des mesures mises en place par la Fédération de pêche pour garantir le renouvellement de l'espèce.

Dans l’Oise, le sandre reste fermé pour le préserver pendant sa reproduction. Sa pêche sera autorisée le 4 juin 2022. "Merci de remettre à l'eau tout poisson capturé accidentellement", indique la Fédération de pêche de l’Oise. Dans le Nord, "tout sandre capturé jusqu’au 11 juin devra immédiatement être remis à l'eau dans de bonnes conditions, quel que soit sa taille".