Gang de Roubaix : le dernier membre interpellé aux États-Unis après 27 années de cavale

Seddik Benbahlouli a été interpellé au mois d'août 2023 aux États-Unis, lors d'un banal contrôle de la police de l'immigration. Disparu depuis le mois de mars 1996, il avait été condamné en 2001 à 20 ans de réclusion criminelle pour son appartenance au Gang de Roubaix.

Il vivait sous une fausse identité depuis 27 ans, à des milliers de kilomètres de Roubaix. Seddik Benbahlouli, dernier membre du Gand de Roubaix recherché, a été arrêté en août 2023 aux Etats-Unis.

Une arrestation qui est intervenue suite à un banal contrôle de la police de l’immigration américaine. Les forces de l’ordre ont dans un premier temps interpellé un ressortissant français pour des faits d’infraction à la législation locale sur les étrangers. La véritable identité du fugitif a par la suite été confirmée grâce à des photographies fournies par les enquêteurs de la police judiciaire de Lille.

Né en 1972, Seddik Benbahlouli avait participé à des braquages ultra-violents entre janvier et mars 1996 dans la métropole lilloise. Il était le dernier membre du Gang de Roubaix à être recherché. Aujourd’hui âgé de 53 ans, il avait été condamné en son absence en 2001 à une peine de 20 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Nord.

Le Gang de Roubaix, épisode charnière de l'histoire du terrorisme en France

La première attaque imputée au Gang de Roubaix remonte au 20 janvier 1996. Trois malfaiteurs cagoulés pénètrent dans une supérette de la rue Corneille à Wattrelos et dérobent 645 000 francs (environ 100 000 euros).

Des hold-up et des braquages ultra-violents avec armes de guerre qui vont se répéter jusqu’au 8 février à Croix, Lomme, Haubourdin, Auchy-les-Mines ou encore Fâches-Thumesnil. Une fusillade fera un mort à Roubaix.

Mais après cette date, plus rien. L’enquête permettra d’affirmer qu’une partie des membres du gang sont alors repartis en Bosnie pour acheter de l’armement lourd. Bosnie, où plusieurs membres ont combattu dans les rangs des moudjahidines de Zenica en 1994 et 1995, des soldats de l'islam venus combattre les Serbes aux côtés de l'armée bosniaque.

Le 25 mars 1996, un fourgon de la Brinks est attaqué à Leers au lance-roquette, à la Kalachnikov et à la grenade. Puis le 28 mars 1996, à quelques jours d’une réunion du G7 dans la capitale des Flandres, un attentat à la voiture piégée est évité de justesse devant l’ancien commissariat à Lille.

Le RAID donne l'assaut le 29 mars 1996 à Roubaix

Le lendemain, l’assaut du RAID est donné à 6 h 15 du matin au 59 de la rue Henri Carrette à Roubaix. Quatre membres du Gand de Roubaix meurent brûlés vifs dans l’opération. Le chef principal, Christophe Caze, est tué le 30 mars 1996 lors d’une fusillade avec la police belge sur l’autoroute Lille-Gand.

Un an plus tard, en mars 1997, Lionel Dumont – autre personnage clé du gang – est interpellé en Bosnie. Lors du procès à la cour d’assises de Douai en octobre 2001, trois membres sont condamnés à 28, 20 et 18 ans de réclusion criminelle.

L’interpellation aux États-Unis de Seddik Benbahlouli, 22 ans après sa condamnation, ouvre la voie à un nouveau procès et met de nouveau le Gang de Roubaix au-devant de l’actualité.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité