Législatives 2024 : le candidat RN à Roubaix porte plainte pour menace de mort, la préfecture dément son placement sous protection policière

Plus sur le thème :

Ethan Leys, candidat du RN dans la 8ème circonscription du Nord, a porté plainte pour "harcèlement et menace de mort" après avoir été victime de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux. Contrairement à ses affirmations, la préfecture assure qu'elle ne lui a pas suggéré de ne pas faire campagne.

Il a décidé de ne plus s’exprimer et de mettre sa campagne sur pause face aux menaces de mort reçues sur les réseaux sociaux. Ethan Leys, étudiant en droit et candidat du Rassemblement national dans la 8ème circonscription du Nord, a déposé plainte durant le week-end.

Information confirmée par le parquet de Lille, qui précise qu’une enquête a été ouverte après le dépôt de plainte d’Ethan Leys pour "harcèlement et menaces de mort".

Le candidat sous protection policière ? La préfecture dément

Le jeune candidat du parti d’extrême droite, investi dans la circonscription de Roubaix et Wattrelos, a expliqué à nos confrères de la Voix du Nord être la cible d’un "véritable lynchage".

Ethan Leys, qui a fermé ses comptes sur les réseaux sociaux, précise également avoir été placé sous "protection policière" et indique ne plus faire campagne sur conseil du préfet. Deux informations démenties par la préfecture du Nord que nous avons contacté : "le préfet a démenti le fait que ce candidat était sous protection policière et la préfecture n’a pas suggéré à ce candidat de ne pas faire campagne".

La préfecture n’a pas suggéré à ce candidat de ne pas faire campagne.

Préfecture du Nord

Contacté par France 3 Hauts-de-France, le candidat du RN dans la 8ème circonscription du Nord précise qu’il ne répondra plus à aucune question sur le sujet.

David Guiraud, député sortant, réagit

Sur les réseaux sociaux, le député sortant de la France Insoumise et candidat à sa réélection sous la bannière du Nouveau Front Populaire réagit. "Curieux : mon adversaire du Rassemblement National affirme à la presse qu’il a été placé sous protection policière et que la Préfecture lui a recommandé de « limiter ses événements » de campagne... Sauf que le Préfet du Nord lui-même dément ces affirmations !!".

David Guiraud indique qu’il "n’appelle en aucun cas au harcèlement" mais déplore selon lui des mensonges "pour justifier l’absence totale du RN sur le terrain".

Aux dernières élections européennes, la liste de la France Insoumise est arrivée en tête avec 31,54% des suffrages exprimés, devant celle du RN qui a récolté 30,39% des voix.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité