"On est horrifiés, écœurés" : un buste en bronze, installé depuis un siècle, volé dans le parc Barbieux à Roubaix

Publié le

Le vol s'est produit dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 avril 2023. Les Amis du parc Barbieux craignent que le buste en bronze soit fondu. Une plainte a été déposée.

Mais où a donc bien pu passer le buste en bronze de Pierre Destombes ? La sculpture, installée il y a plus de 100 ans, s’est volatilisée dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 avril 2023.

La découverte a été faite par des promeneurs, au petit matin le lendemain du vol. "Nous avons immédiatement été prévenus, raconte Myriam Cau, secrétaire de l’association les Amis du parc Barbieux. Nous sommes horrifiés, écœurés".

Le buste, installé sur un piédestal dans le parc de Roubaix, pèse 250 kilos. "Vous imaginez, pour aller sortir ça ? Tout a été organisé, pensé en amont". Une plainte a été déposée par la présidente de l’association.

Leur plus grande crainte ? Que le buste en bronze ne soit fondu pour être revendu. "Quelle tristesse, c’est horrible d’imaginer ça", redoute la secrétaire.

Pierre Destombes, grand mécène pour Roubaix

Le Parc Barbieux compte six bustes, parmi lesquels le monument aux poètes Amédée Prouvost et Gustave Nadaud .

Celui volé, sculpté par Corneille Henri Theunissen au début du 20ème siècle, a été inauguré dans le Parc Barbieux en 1922. Ancien adjoint au maire de Roubaix, Pierre Destombes était un philanthrope qui a beaucoup donné pour la ville.

"Il a financé le square dans le quartier du Pile, l’auditorium du conservatoire, c’est lui… énumère Myriam Cau. Sans oublier sa générosité pour financer une partie de l’aménagement du parc Barbieux".

Comme elle, tous les amoureux du parc espèrent que les caméras de vidéo-surveillance de la ville pourront confondre les auteurs de ce vol. Avant qu’il ne soit trop tard.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité