Une sous-préfète nommée pour s'occuper uniquement de la ville de Roubaix

Johanna Buchter, nouvelle sous-préfète chargée du territoire roubaisien / © Préfecture du Nord
Johanna Buchter, nouvelle sous-préfète chargée du territoire roubaisien / © Préfecture du Nord

L'Etat veut envoyer un signal fort à Roubaix.

Par @F3nord

C'est une nomination aux contours peu courants. Une sous-préfète rattachée à la préfecture du Nord va être chargée uniquement de la ville de Roubaix (Nord). Johanna Buchter, qui n'a que 25 ans, aura pour mission, selon la Préfecture du Nord "de donner une impulsion et de coordonner l’action de l’État à Roubaix dans toutes ses dimensions (santé, éducation, emploi, sécurité, rénovation urbaine, cohésion sociale), en lien étroit avec la mairie de Roubaix, les collectivités territoriales ainsi que les associations et les habitants."

Un poste nouveau et inédit qui se veut un signe de l'implication de l'Etat pour aider la ville de 96000 habitants, une des plus pauvres de France, à surmonter ses nombreuses difficultés, sociales et économiques. "En 2016, le maire de Roubaix, soutenu par le préfet de région, la région des Hauts-de-France et la métropole européenne de Lille (MEL) avait sollicité une « expertise nationale » sur la situation de sa ville", rappelle la Préfecture.
 

Janvier 2020


Diplômée de l’ENA (école nationale d’administration), Johanna Buchter était en poste à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au Ministère des Solidarités et de la Santé depuis 2017.  Depuis début 2019, elle coordonnait, en appui au Rapporteur général à la réforme, les travaux techniques de préfiguration du revenu universel d’activité, mesure annoncée dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Elle prendra son poste en janvier 2020 mais elle est déjà présente à Lille depuis le 14 octobre.
 

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus