Rallye de Monte-Carlo : fin de course pour le pilote du Nord Adrien Fourmaux après une violente sortie de route

Publié le Mis à jour le

Déception et grosse frayeur pour le Seclinois Adrien Fourmaux, 26 ans. Alors qu'il était 4e au général du rallye de Monte-Carlo (première manche du championnat du monde des rallyes WRC), le pilote a détruit sa voiture dans un accident impressionnant.

"Avec Alexandre [Coria, son copilote], nous allons bien, écrit Adrien Fourmaux sur Twitter. C'est une déception immense pour moi. Une année à façonner une Puma Hybrid Rally1 aux côtés de Ford M-Sport, des attentes énormes sur mon rallye de cœur, pour ma première saison complète."

L'accident est survenu ce matin, vendredi 21 janvier, après douze kilomètres sur la troisième spéciale du 90e rallye de Monte-Carlo (Monaco), soit les deux tiers de l'épreuve.

Le jeune pilote a mal négocié un virage à droite, sur une route estimée fort glissante et percuté un talus, avant de partir en tonneaux et de tomber dans un ravin, quelques dizaines de mètres plus bas.

Des images impressionnantes, tant par la violence du choc que par le fait que les deux pilotes soient sortis indemnes de la Ford, entièrement détruite. Un miracle.

Adrien Fourmaux attendait beaucoup de ce Monte-Carlo, un rallye qu'il aime particulièrement, mais comme lors du rallye d'Ypres 2021, où il était déjà parti en tonneaux, il ne sera pas allé plus loin que la troisième spéciale.

Si la déception est immense pour le nordiste, il annonce qu'il est prêt à reprendre le travail pour pouvoir repartir dans une nouvelle voiture pour le rallye de Suède, du 24 au 27 février.

Dans le rallye de Monte Carlo, Sébastien Ogier sur Toyota – 8 titres de champion du monde –  est toujours leader.

Son premier poursuivant, le vétéran Sébastien Loeb déjà 9 fois champion du monde, qui court sur M-Sport Ford, comme Fourmaux, a remporté aujourd'hui cette 3e spéciale et se rapproche d'Ogier à 5,5 secondes.