• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tourcoing : des “sakado” pour les sans-abris

Les sacs préparés par les lycéens ont été remis au Samu social.
Les sacs préparés par les lycéens ont été remis au Samu social.

Depuis 2005, l'opération "Sakado" distribue des denrées et des cadeaux aux sans-abris, avec le concours des lycéens. 

Par NL

A Tourcoing, les lycéens finalisent la préparation de l’opération « Sakado ». Le principe est simple : un sac à dos, remplis de vêtements chauds, d’un nécessaire de toilette et de petites attentions (chocolats, livres) à destination des femmes et hommes qui dorment dehors. Des produits qui paraissent anodins quand on en dispose librement, mais qui viennent vite à manquer aux personnes qui vivent à la rue.

Dans chacun des sacs à dos, les lycéens ont glissé une carte de vœux. « On a écrit ‘Joyeux Noël’, ‘en espérant que ça aille mieux plus tard’, ‘que ça s’arrange pour vous’ », explique l’une des instigatrices du projet. Des mots pour soigner les maux, et mettre du baume au cœur des destinataires. Une enveloppe timbrée est jointe à la carte, dans l’attente d’une réponse. « Quand ils font les sacs à dos, ils pensent à quelqu’un, estime-t-on au Lycée de Tourcoing. Malheureusement, on croise tous les jours au coin de sa rue quelqu’un qui vit dehors… »
Opération Sakado à Tourcoing
Reportage diffusé le 21/12/18


Les lycéens tourquennois ont ensuite remis leurs sacs au Samu social de Lille. S'ils sont un peu déçus de ne pas pouvoir faire eux-même la distribution, ils espèrent une réponse à leurs cartes.

Depuis 15 ans, dans une soixantaine de villes en France, l’opération est menée aux alentours de Noël. Cette année, l’objectif est d’atteindre les 10 000 sacs distribués aux sans-abris.

Début 2017, la fondation Abbé Pierre publiait une étude alarmante sur la situation française. Entre 2002 et 2012, le nombre de sans-abris a augmenté de 50%. Le Nord est un département particulièrement "tendu" sur la question, indique le rapport annuel de la fondation sur le mal-logement. 

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus