Trith-Saint-Léger : Un incendie chez LME met 50 salariés au chômage technique pour la matinée

Un incendie s'est déclaré cette nuit sur le site de l'usine LME à Trith-Saint-Léger (Nord). Si 1000 tonnes de métaux ont été détruits par les flammes, aucun blessé n'est cependant à déplorer.  

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Frederik Giltay / FTV

Un incendie s'est déclaré cette nuit aux alentours de 2 heures du matin dans le site de l'usine LME à Trith-Saint-Léger (Nord). Ce sont les employés sur place qui ont donné l'alerte appelé les secours.

Le feu a pris dans un stock de métaux, "un grand volume de déchets métalliques", selon le Service départemental d'incendie et de secours du Nord (SDIS59), qui ajoute que 1000 tonnes sont concernées par cette destruction. 

Ce matin encore, à 7h30, le feu n'avait pas été totalement éteint. L'opération a duré toute la nuit et le SDIS affirme que l'incendie n'a "aucun impact sur la population" environnante. 

Une cinquantaine de salariés au chômage technique pour la matinée

Si aucun des employés sur place n'a été touché, l'entreprise, elle, a été mise à l'arrêt. Conséquence : une cinquantaine de salariés de LME sont passés au chômage technique pour la matinée.

"Le feu a été maîtrisé, les opérations se terminent et les équipes sont toujours sur place, nous confirme le SDIS59. L'activité devrait reprendre d'ici peu dans la journée".

Ce n'est toutefois pas la première fois que l'aciérie fait face à un incendie. Récemment, en novembre 2020, un feu avait entrainé l’explosion de plusieurs bouteilles de gaz. Quatre pompiers avaient été blessés lors de l'opération. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers incendie