Cet article date de plus de 5 ans

Cortèges de mariages : Valenciennes durcit sa surveillance

Après un samedi 24 septembre fortement perturbé par un cortège de mariage, la ville a décidé de réagir et renforce son dispositif de surveillance pour lutter contre les incivilités. 
durée de la vidéo: 01 min 34
Cortèges de mariages : Valenciennes durcit sa surveillance
A Valenciennes, les cortèges de mariage seront maintenant aussi suivis par la police que par les invités. A partir du 1er octobre, la ville met en place un dispositif rigoureux d’encadrement de ces festivités qui vont parfois trop loin. « Des convives peuvent avoir des comportements perturbant la tranquillité publique et pouvant parfois mettre en cause la sécurité des biens et des personnes » précise la mairie de Valenciennes dans son communiqué diffusé jeudi, qui vise à expliquer et informer sur sa démarche.


Dès l’entrée dans la ville, une vigie vidéo renforcée sera mise en place tous les samedis, avec pour objectif de « détecter les comportements à risque et mobiliser les services des polices municipale et nationale. » Si des comportements abusifs sont repérés, un équipage moto a été spécialement prévu pour intervenir au plus vite sur les cortèges. Enfin, l’accès à la place d’Armes « lieu de convergence de tous les cortèges », pourra être empêché par les forces de l’ordre. Les véhicules en infraction seront systématiquement verbalisés.

Entraves à la circulation


Monsieur et Madame Cassennes, propriétaires de la boulangerie  Au pain campagnard, ont plusieurs fois été victimes de ces incivilités. « Nous avons été volés deux samedis en suivant. Samedi dernier ils sont repartis avec un gros panier de bonbons. Ils se sont bousculés dans la boutique, ils étaient au moins 25. Ils nous ont cassé la vitrine et se sont enfuis quand ils s’en sont rendu compte." A la suite de cet incident, ils ont déposé plainte.

Je suis au courant de ce que la mairie a prévu : j’espère qu’ils vont faire ce qu’ils ont marqué.


Le même communiqué rappelle que, le 24 septembre, ce même cortège de mariage parti de Beuvrages, composé d’une vingtaine de véhicules, avait fortement perturbé la circulation. Une dizaine d’infractions ont été relevées, ainsi que deux délits d’entrave à la circulation : l’une des voitures avait volontairement gêné le trafic reprises sur le rond-point Harpignies et sur le rond-point de la croix d’Anzin pour faciliter le passage des invités.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société sécurité routière police