Football : Olivier Guégan, entraîneur du VAFC, licencié

Publié le Mis à jour le
Écrit par Paolo Philippe
Olivier Guégan, l'entraîneur licencié du VAFC, le 26 août 2019.
Olivier Guégan, l'entraîneur licencié du VAFC, le 26 août 2019. © NICOLAS CR?ACH / MAXPPP

Le coach de Valenciennes depuis juin 2009 a été remercié par le président du club valenciennois, Eddy Zdziech. L’intérim sera assuré par Christophe Delmotte, entraîneur de l’équipe réserve.

Un communiqué court, lapidaire. Annoncé dès jeudi soir par nos confrères du journal L’Equipe, Valenciennes a officialisé vendredi 5 novembre le départ de son entraîneur, Olivier Guégan. "Le Valenciennes FC a décidé de mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail de Monsieur Olivier Guégan", écrit le club nordiste dans un communiqué. L’intérim sera assuré par Christophe Delmotte, entraîneur de l’équipe réserve.

Arrivé en juin 2019 au club, le technicien de 49 ans fait les frais d’un début de saison raté. Après 14 journées, le VAFC pointe à la 16e place de Ligue 2 et reste sur trois défaites consécutives, dont une dernière lundi face à Auxerre (1-2).

L’entraîneur, qui avait prolongé son contrat jusqu’en 2023 après une première saison (interrompue par le Covid-19) terminée à la 7e place, était apprécié des supporters. L’an dernier, son équipe avait terminé à la 11e place. Avant de plonger depuis le début d’année.

Le licenciement d’Olivier Guégan s’inscrit dans un contexte lourd et pesant à Valenciennes. Les supporters expriment régulièrement leur mécontentement face à la situation du club, et le président, Eddy Zdziech, est souvent la cible des critiques. Le VAFC a récemment été condamné à payer 460 000 € à son ancien directeur général, Pierre Wantiez, alors qu’un autre procès aux prud’hommes, qui l’oppose à son ancien entraîneur, Faruk Hadzibegic, aura lieu le 17 décembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.