VIDEO. A Croix, on peut aussi visiter la villa Cavrois en chansons

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3

Plusieurs visites chantées sont organisées à la villa Cavrois depuis quelques mois par le ténor lyrique et guide-conférencier Grégoire Ichou, qui souhaite par ce biais "redonner vie à la villa". 

Un salle de jeu transformée en scène d'opéra ? A la villa Cavrois, à Croix, c'est à un spectacle un peu surprenant qu'ont pu assister les visiteurs samedi 30 novembre, guidés par un chanteur lyrique dans les différentes pièces du chef d'oeuvre architectural de Robert Mallet-Stevens. 



Chanteur et guide-conférencier, Grégoire Ichou a étudié le chant lyrique au conservatoire à Paris, avant de travailler à Glasgow, à Valence, à Paris, à Florence et même à Vienne. "Je trouvais intéressant de redonner vie à la villa avec les morceaux de l'époque de la naissance de la villa", explique le ténor, qui rythme ses visites entre anecdotes sur les lieux et interludes musicaux.

 





Construite dans les années 1930, la villa, imaginée par l'architecte et designer Robert Mallet-Stevens pour l'industriel Paul Cavrois, est très moderne pour l'époque avec son décor minimaliste, et fait plus de 2000 m2. Pillée dans les années 1990, elle a depuis été restaurée, et est inhabitée depuis plus de 30 ans. 



Se baladant de salle en salle, les visiteurs semblent conquis par la formule imaginée par Grégoire Ichou : "Lorsque je visite un musée, la lassitude vient rapidement. Alors que dans une visite comme celle-là, il y a de l'action, de la musique, des expliquations là où il faut et quand il faut", détaille un visiteur.



"Je trouve ça hyper maîtrisé : le répertoire est maîtrisé, la voix est maîrisée. Je trouve ça magnifique", renchérit une autre touriste.



Une dernière visite chantée est au programme à la villa Cavrois cette année, le jeudi 12 décembre à 18h30, mais Grégoire Ichou propose des visites dans plusieurs lieux en France, notamment, bientôt, à la piscine de Roubaix et au musée du Louvre

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité