VIDÉO. Raismes : le film "La forêt de mon père" projeté sur son lieu de tournage, en plein air

En pleine forêt de Raismes-Saint-Amand-Wallers, des spectateurs chanceux ont pu profiter d'une avant-première du film "La forêt de mon père", tourné dans le parc national Scarpe-Escaut.

Une centaine de spectateurs ont pu profiter de cette avant-première, avant la sortie du film le 8 juillet.
Une centaine de spectateurs ont pu profiter de cette avant-première, avant la sortie du film le 8 juillet. © FRANCE 3
C'est au cœur du parc régional Scarpe-Escaut, dans la forêt de Raismes-Saint-Amand-Wallers (Nord), qu'ont été tournées des scènes du film "La forêt de mon père"

La forêt de la ville de Raismes, en banlieue de Valenciennes, représentait le décor exact que recherchait la réalisatrice du film, Vero Cratzborn : "Ce qui est magique ici, c'est qu'on tout trouvé au même endroit."À l'occasion de la sortie du film, elle avait réservé une projection en avant-première aux habitants de la ville, en pleine forêt.

Un aboutissement du projet, partagé avec une centaine de spectateurs qui étaient enchantés de l'expérience : "C'est un bon concept", se réjouit une spectatrice, alors que quelques sièges plus loin, un spectateur juge le cadre "idyllique"

Un pari osé pour un premier film

Vero Cratzborn a choisi un sujet sensible pour son premier long-métrage, la maladie mentale d'un père et son basculement vers la folie, sous le regard de sa fille de 15 ans. 

Elle souhaitait mettre en lumière l'histoire des enfants oubliés de la psychiatrie, un sujet qu'elle souhaitait depuis longtemps aborder.
Projection du film "La forêt de mon père" en extérieur à Raismes ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Elle fait de la forêt de Raismes un personnage central du film, une toile de fond qui entre en résonnance avec la forêt intérieure du père.

"Tout est un peu emmêlé et tout est beau à la fois. C'est un peu comme une âme humaine. La forêt, ça évoque le refuge, l'apaisement, mais aussi là où on peut se perdre."

Vero Cratzborn

Au casting, Ludivine Sagnier, Alban Lenoir et la jeune Léonie Souchaud. Les spectateurs finissent leur soirée de projection conquis, après une séance dans une atmophère atypique : "On se sent en plein milieu du film", résume une spectatrice, alors que pour sa voisine, "le voir en pleine forêt a un effet apaisant".

"La forêt de mon père" sort dans les salles de cinéma ce mercredi 8 juillet. 
LA FORÊT DE MON PÈRE - Bande annonce © KMBO Films
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter