Bielsa (LOSC) s'énerve en conf' : “Je ne partirai pas d'ici même si on doit jouer le maintien”

Marcelo Bielsa (LOSC) ce mercredi en conférence de presse.
Marcelo Bielsa (LOSC) ce mercredi en conférence de presse.

C'est un Bielsa agacé et énervé qui s'est présenté à la presse ce mercredi. 

Par EM

Une conférence de presse tendue. Marcelo Bielsa, l'entraîneur du LOSC, s'est emporté ce mercredi face à certaines questions. Il s'en est pris personnellement à plusieurs journalistes. "Vous n'avez pas honte de poser une question en partant d'une rumeur ?", a-t-il notamment lâché. Ou encore :  "Ce que vous dites est un mensonge !"

Il s'est notamment agacé après 50 minutes de conf', pour une question lui demandant s'il pourrait un jour démissionner un jour de son poste à Lille sachant qu'il l'avait fait à Marseille : "Je ne partirai pas d'ici même si nous devions lutter pour le maintien pendant tout le championnat. Sauf si l'on me démet de mes fonctions. Ça, je ne peux pas le garantir. Je dis ça simplement pour m'engager à supporter tout ce que je dois supporter. Parce que moi je sais ce qu'est la souffrance quand on perd. Je me suis battu pour le maintien, j'étais sélectionneur au pire de la sélection argentine et je suis un spécialiste lorsqu'il s'agit d'assumer un moment difficile. (...) On me pose ce genre de question après 6 matchs de championnat. Je m'en indigne parce que je n'ai plus la patience nécessaire."

LIVE. Suivez en direct la conférence de presse du LOSC, en pré...

LIVE. Suivez en direct la conférence de presse du LOSC, en présence de Marcelo Bielsa . Toutes les infoshttp://bit.ly/lLoSc

Publié par France 3 Nord Pas-de-Calais sur mercredi 20 septembre 2017

Pendant la conférence de presse, Marcelo Bielsa également défendu avec force et patience ses choix contestés. Notamment sur le positionnement de Thiago Maia, Pepe ou Amadou. Et il réaffirmé sa détermination pour réussir le "projet LOSC" malgré la jeunesse et l'inexpérience de l'effectif :  "Je ne renoncerai pour aucune raison. la seule possibilité pour que je cesse de travailler ici. A moins que je sois démis de mes fonctions, il n'existe aucune possibilité, aucun possibilité que je renonce à mon poste. Remarquez qu'affirmer cela est un acte d'imprudence. Mais je vous le répète : j'ai une conviction tellement forte par rapport à ce projet que la seule façon de l'interrompre quels que soient les résultats et pour ce qui dépend de moi, je vais continuer à travailler avec davantage d'efforts que ce je fais chaque jour."

Le LOSC, actuellement 17ème de Ligue 1, reçoit Monaco, 2ème ce vendredi soir. Thiago Mendes et Kevin Malcuit, blessés, ne seront pas dans le groupe.

Sur le même sujet

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus