5 morts à Radinghem : ce que l'on sait de ce dramatique accident

Cinq personnes, dont deux nourrissons, ont été tuées dans un accident de la route survenu samedi en fin d'après-midi sur une départementale, à Radinghem (Pas-de-Calais) et un autre enfant a été grièvement blessé.

Que s'est-il passé ? 

L'accident, qui s'est produit vers 17h30 sur la D928 à mi-chemin entre Béthune et Le Touquet, a impliqué trois voitures. Selon les premiers éléments, le choc frontal "s'est produit dans une courbe", longue mais peu prononcée. "Un conducteur aurait perdu le contrôle de son véhicule lors d'un dépassement et aurait percuté frontalement un autre véhicule" arrivant en sens inverse et qui aurait lui-même percuté une autre voiture, a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais.



Selon les gendarmes, l'automobiliste qui a perdu le contrôle de son Audi "roulait à très vive allure". "Je l'ai vue passer à au moins 150 km/h, je me suis dit tout de suite qu'elle n'allait pas passer le virage", témoigne un jeune homme. "Puis l'Audi s'est envolée... C'était à 5 secondes près", poursuit le témoin, encore choqué. 

L'hélicoptère du Samu, sans doute en retour de mission, atterrit sur les lieux de l'accident moins de 5 minutes après l'accident. Quelques témoins s'arrêtent pour gérer la circulation et éviter le surraccident.


Qui sont les victimes ?

"C’est un bilan rarissime", a affirmé le lieutenant-colonel Michel Houx, représentant des sapeurs-pompiers. Cinq personnes sont décédées. L'auteur du dépassement, originaire de Verchocq, qui n'a pas survécu, se trouvait à bord de son véhicule avec deux enfants:  l'un de un an qui est décédé. Un enfant de 4 ans a été hospitalisé à Lille dans un état grave mais son pronostic vital n'est plus engagé.



Dans la voiture percutée de face, avaient pris place une femme de 60 ans, une autre femme de 30 ans - sans doute sa fille - et le nourrisson de celle-ci, âgé de six mois. Tous les trois sont décédés. Dans le troisième véhicule se trouvait un homme seul, qui a été légèrement blessé au poignet.

"C'est catastrophique", a réagi le maire de ce village de 300 habitants, Mickaël Baheux, auprès de nos confrères de France Bleu Nord, "un bilan terrible". Le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, ainsi que le sous-préfet de Montreuil Régis Elbez, se sont rendus sur place.

Face à l'ampleur du drame, la ville de Radinghem a ouvert une cellule psychologique destinée aux familles.
 

Que devra déterminer l'enquête ?

Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer pour déterminer les circonstances de l'accident. "Le choc a été frontal, dans une courbe, a expliqué le Préfet. Les conditions de circulation ne sont pas particulièrement mauvaises. Elles sont normales. Cette route est en état d'entretien absolument normal donc il faut attendre les résultats de l'enquête pour y voir plus clair sur les causes précises de cet accident". On ignore également pour l'instant si l'un des conducteurs était sous l'empire d'un état alcoolique ou avait consommé de la drogue.


L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité