• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Boulogne-sur-Mer : le premier Urban trail endeuillé par un mort

© Page Facebook Boulogne sur mer Urban trail Côte d'Opale
© Page Facebook Boulogne sur mer Urban trail Côte d'Opale

La première édition de l’Urban trail nocturne de Boulogne avait lieu samedi soir. Un participant a malheureusement trouvé la mort après un malaise.

Par FR3


2000 participants ont couru, samedi soir à 19h30, le premier Urban trail de Boulogne-sur-Mer. Équipés de lampes frontales, ils ont pris part aux parcours de 10, 13 ou 28 kilomètres, animant les rues de la vieille ville d’un ballet lumineux. Un événement tragique a pourtant endeuillé le trail.

Au 3e kilomètre, un coureur de 37 ans a fait un malaise après quelques minutes de course. « Il allait redescendre une côte. C’est quelqu’un qui courait souvent, explique dans La Voix du Nord Franck Viandier, l'organisateur. Hier soir, il était devant, dans les bonnes places. Il avait pris un départ rapide. Il est tombé à côté d’un arbre et il est mort des suites d’un malaise".

Les pompiers et médecins présents sur place, dans la rue du Chanoine-Pillons, située dans le quartier de Bréquerecque, ont tenté un massage cardiaque et du bouche-à-bouche mais n’ont rien pu faire.

Bastien Delahaye, habitant de Bourbourg, âgé de 37 ans, était marié et était père d'un enfant de deux ans. "Son suivi médical répondait à la législation imposée en compétition de course à pied", affirme le président de son club "Courir à Gravelines". Il avait fourni, comme le prévoit le réglement, un certificat médical avant la course.

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus