• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

PHOTOS À Vimy, ambiance bon enfant et ensoleillée pour le centenaire de la bataille

Diaporama : Le centenaire de Vimy sous le soleil

Lunettes de soleil, pique-nique géant et ambiance bon enfant sous le soleil du Nord : plusieurs milliers de personnes, majoritairement anglophones, investissaient dimanche après-midi les pelouses du mémorial national du Canada à Vimy.

Par Jeanne Blanquart avec David Courbet (AFP)

"Au Canada, cette bataille est largement abordée dans les cours d'histoire, c'est le début d'un processus permettant au pays de marcher de ses deux pieds, loin de la Grande-Bretagne, un endroit très important pour nous", raconte ainsi David Hunt, enseignant à Markham (Ontario).

"C'est un sentiment incroyable de marcher ici, de voir que les cratères d'obus sont toujours là... Cela te touche vraiment, quand tu penses que certains soldats sont morts à mon âge", renchérit Jacob Woodgate, 17 ans, étudiant de Thunder Bay (Ontario), venu en groupe, pendant que des films historiques et des hommages aux soldats morts au combat défilent sur les écrans autour du mémorial et que flottent au vent les drapeaux canadiens.

Jeunes élèves, vétérans, personnes en tenue militaire d'époque, tous attendaient les cérémonies officielles, au cours desquelles le président François Hollande et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont pris la parole.

Les deux dirigeants, après avoir dévoilé dans la matinée à Arras devant 3.500 personnes un monument en hommage au victimes de la bataille d'Arras en forme de coquelicot - symbole de la paix dans le Commonwealth - ont déjeuné en préfecture. Ils se sont ensuite recueillis devant l'ancienne sépulture d'un soldat canadien inconnu au cimetière militaire de Souchez. 

20 000 personnes étaient attendues


Environ 20.000 personnes, dont une majorité de Canadiens, étaient attendues dans l'après-midi à Vimy, à 12 km d'Arras, soit une fréquentation cinq fois plus importante qu'à Verdun en mai 2016.

Parmi les personnalités, outre MM. Hollande et Trudeau, figuraient aussi le prince Charles et de ses deux fils, William et Harry, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon et le Premier ministre français Bernard Cazeneuve.

L'offensive de Vimy, qui marque le début de la bataille britannique d'Arras (9 avril-16 mai 1917), constitue un événement fondateur pour la jeune nation canadienne, devenue indépendante 50 ans plus tôt. Car pour la première fois, les quatre bataillons canadiens, soit environ 80.000 soldats jusque-là incorporés dans l'armée britannique, conduisirent l'assaut sous leurs propres couleurs, gagnant ainsi leurs galons sur la scène internationale.

L'après-midi ensoleillé a également été marquée par des représentations théâtrales et prestations musicales, en présence notamment des chanteuses Isabelle Boulay et Coeur de Pirate, puis des prises de paroles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Il y a vingt ans, Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, visitait Amiens

Les + Lus