Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : nombreux hommages à Samuel Paty dans le Nord et le Pas-de-Calais

Au lendemain de l’assassinat terroriste de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie de 47 ans décapité non loin de son collège situé à Conflans Sainte-Honorine dans les Yvelines, plusieurs rassemblements de soutien ont eu lieu dans le Nord et le Pas-de-Calais.
 

À Douai, une gerbe de fleurs a été déposée rue de Conflans Sainte-Honorine, en hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire décapité non loin de son collège.
À Douai, une gerbe de fleurs a été déposée rue de Conflans Sainte-Honorine, en hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire décapité non loin de son collège. © France 3 Hauts-de-France
"Il a été assassiné parce qu'il enseignait, parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression" a déclaré Emmanuel Macron sur les lieux du drame, vendredi 16 octobre dans la soirée. Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie de 47 ans, a été décapité, vendredi vers 17h30, à proximité de son collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Le principal  suspect est un jeune homme de 18 ans qui a été abattu peu de temps après par les forces de police. Au lendemain de cet assassinat terroriste, plusieurs rassemblements ont eu lieu dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Douai : dépot d'une gerbe de fleurs rue Conflans Sainte-Honorine

L’image est symbolique. Le maire de Douai, Frédéric Chéreau, a déposé une gerbe de fleurs rue Conflans Sainte-Honorine, ce samedi 17 octobre, en présence de nombreux parlementaires et du sous-préfet de Douai. La ville nordiste se sent très proche de la commune des Yvelines puisque Douai est la deuxième ville batelière de France, après Conflans Sainte-Honorine. Une minute de silence a également été observée devant l’école Ferdinand Buisson.

À Lille, un rassemblement spontané a été organisé place de la République, réunissant environ 200 personnes. Sur twitter, la maire de Lille Martine Aubry a exprimé son "immense émotion." Les drapeaux de la ville sont en berne.
Les drapeaux de la ville de Lille sont en berne.
Les drapeaux de la ville de Lille sont en berne. © France 3 Hauts-de-France
 

Plusieurs rassemblements prévus dimanche

Le syndicat SNES-FSU appelle à plusieurs rassemblements partout en France. Dans le Nord, le rendez-vous est donné dimanche 18 octobre à 15 heures sur le parvis des droits de l’homme. D’autres rassemblements sont prévus à la même heure place de la République à Lille et devant l’hôtel de ville de Cambrai. Dans le Pas-de-Calais, un rassemblement est également organisé ce dimanche, à 15 heures, devant la sous-préfecture.En marge de ces rassemblements, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a appelé les préfets à prendre "immédiatement toutes les mesures afin de garantir la sécurité des citoyens" qui participeront aux rassemblements en soutien à Samuel Paty. Dans ce message, il rappelle que "le niveau de menace terroriste reste élevé".

Une réunion est prévue dimanche en fin de journée entre le ministre de l’Intérieur et les préfets "sur les sujets en lien avec l'événement terroriste de ce vendredi".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme