Noyelles-sous-Lens : restructuration chez Setralog, qui emploie 147 salariés

Setralog, à Noyelles-sous-Lens. / © Jean-Pascal Crinon
Setralog, à Noyelles-sous-Lens. / © Jean-Pascal Crinon

Ce mardi matin, à l'issue d'un CE extraordinaire, Setralog, entreprise basée à Noyelles-sous-Lens a annoncé la suppression de 31 emplois, consécutivement à une restructuration. Setralog s'occupe de la logistique pour les magasins France-Loisir.147 personnes au total y travaillent.

Par Avec Anaïs Hanquet

Depuis plusieurs années, la société France Loisirs doit faire face à une baisse drastique de ses abonnés : de 4 millions à 1.3 million. Setralog, sa filiale qui s'occupe exclusivement de leurs livraisons, en fait donc les frais.

Le CE et les chiffres annoncés ce matin ne rassurent pas les salariés dont la moyenne d'âge est de 50 ans."Est-ce que ceux qui restent pourront continuer à travailler dans de bonnes conditions et est-ce qu-'il y a une projet de continuité ?"s'interroge Roman Drzewiecki délégué syndical CGT Setralog. Eric Grzeskowiak, délégué syndical FO Setralog, lui, dit qu'il a très peur pour l'avenir :"Regardez le bassin de l'emploi"..."On ne nous dit pas toute la vérité", déplore-t-il. Pour l'instant, ils ignorent s'il s'agira de licenciements ou de départs volontaires...

Aujourd'hui, le sort des 92 salariés de Socprest et des 110 salariés de Marigny et Joly doit aussi être fixé, lors de ce même CE. Ces deux entreprises, qui s'occupent de la gestion courrier et téléphone des abonnés de France Loisir, sont aussi basées à Noyelles-sous-Lens. Elles sont fortement menacées, d'après les syndicats, qui pense que des magasins de l'enseigne pourraient aussi fermer.

Sur le même sujet

La recette en vidéo du mille-feuilles meringué aux fleurs et fruits rouges

Les + Lus