À La Houssoye dans l'Oise, les élus dénoncent les dépenses de la maire soupçonnée de détournement d'argent public

Plusieurs conseillers municipaux et habitants de La Houssoye dans l'Oise remettent en cause les dépenses municipales de la commune. Achat d'ordinateurs, de tablettes, coffrets d'alcool... Selon eux, la maire pourrait avoir détourné de l'argent public. Ils restent aujourd'hui sans nouvelles d'elle.

C'est l'incompréhension qui plane dans le petit village de 600 habitants de La Houssoye dans l'Oise. Selon le compte-rendu du Conseil municipal du 11 juin 2021, des dépenses, jugées trop élevées, apparaissent dans les comptes de la mairie.

Achat de carburant, des cartes cadeaux de Noël, plusieurs ordinateurs à 2500 euros, une tablette graphique à 1500 euros... Mais aussi des dépenses d'alcool : des coffrets de whisky ou de bières référencés comme étant des dépenses liées à des fêtes ou cérémonies, "alors qu'il n'y a rien eu à cause du COVID", mentionnent les élus.

Lors de ce conseil municipal, la maire de la commune Dorothée Francon répond qu'il s'agit de cadeaux adressés "à diverses personnes" sans plus de détails. Pour avoir plus d'informations, les élus ont donc organisé une séance d'information samedi 9 octobre. "Il a été remonté lors de cette réunion des faits nouveaux comme l'obtention de cadeaux lors de commandes et dont vous en auriez gardé la jouissance ainsi que la disparition de bouteilles d'alcool dont la liste nous a été communiquée", détaillent les conseillers municipaux dans une lettre ouverte adressée à madame la maire.

Dorothée Francon, élue maire en 2020, aurait aussi demandé à une société d'effectuer un devis pour obtenir un marché, à la place de celle votée en conseil municipal. "Cette société, que vous connaissez, aurait fait un devis, probablement antidaté et dont le montant équivaut au centime près à celui voté dans nos délibérations afin d'être subtilisé à l'original."

"Les gens ici sont écœurés"

Ces dépenses douteuses provoquent aujourd'hui la colère de certains habitants. "Les gens ici sont écœurés, nous confie l'un d'entre eux. Moi je demande qu'elle démissionne et que l'on revote." Une habitante a même constitué un dossier et veut alerter la préfecture de l'Oise : "on est un petit village, c'est quand même inadmissible de faire des choses comme ça, on a donc fait une pétition et on espère qu'on sera entendu."

Pour le moment, la pétition a recueilli une trentaine de signatures. Certains élus envisagent de porter plainte pour abus de confiance et détournement de fonds publics. 

Absente au dernier conseil municipal du 25 septembre, l'édile, en arrêt maladie, n'assure plus ses fonctions depuis le 19 octobre et jusqu'au 2 novembre. Elle est remplacée par le 1er adjoint, Georges Kuchno qui n'a pas souhaité faire de commentaire. Contactée, Dorothée Francon, n'a pas répondu à nos sollicitations.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société finances