• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A Beauvais, un policier agressé lors de la manifestation des lycéens

La manifestation des lycéens jeudi 06 décembre à Beauvais a été dissipée en fin de matinée / © Antoine Laroche / France 3 Picardie
La manifestation des lycéens jeudi 06 décembre à Beauvais a été dissipée en fin de matinée / © Antoine Laroche / France 3 Picardie

Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés dans Beauvais ce jeudi matin pour apporter leur soutien aux gilets jaunes. Le rassemblement pacifiste a tourné à l'affrontement. Les forces de l'ordre ont dû user de gaz lacrymogènes pour contenir les casseurs. Un policier a été agressé.

Par E.E

Le fonctionnaire de police a été roué de coups et s'est vu prescrire 7 jours d'ITT.

Après le blocage du l'établissement Félix Faure, des lycéens se sont rassemblés dans la matinée ce jeudi en plein centre-ville de Beauvais sur la place rue Pierre Jacoby. 
 


Plusieurs centaines de jeunes étaient venus apporter leur soutien aux gilets jaunes, mais aussi protester contre la réforme du bac et la plateforme d'accès aux études supérieures Parcoursup.
 


Un ras-le-bol général qui a malheureusement tourné à l'affrontement avec les forces de l'ordre. 
 

 

Affrontement entre casseurs et policiers


Selon les informations recueillies par notre journaliste présent sur place, une quinzaine de jeunes s'est introduit dans la manifestation et s'en est pris violemment aux forces de police. 

Les dégâts sont limités à une poubelle incendiée, une voiture endommagée et à la vitrine d'un restaurant brisée. 

La police a dû user de gaz lacrymogènes pour contenir les casseurs. Le mouvement s'est dissipé vers 11h30. 
 

Les blocages continuent


Des mesures de confinement/anti-intrusion ont été prises dans certains lycées par le Rectorat sur recommandation de la préfecture.

Le marché de Noël de Beauvais, ainsi que les commerces appelés à rester fermés, ont pu rouvrir en milieu d'après-midi.

La situation est par ailleurs tendue dans d'autres établissements de la ville : les lycées Corot, Truffaut et Félix Faure. À Méru et à Creil, des jets de pierre de la part de lycéens ont été sporadiquement observés. 
 


Certains lycéens ont annoncé reprendre les manifestations ce vendredi. 
 

Sur le même sujet

Les éléphants urbains, qui êtes-vous ?

Les + Lus