Dans l'Oise, une nouvelle attraction attend les clients du parc Saint-Paul

Alors que certains ne peuvent plus partir loin en vacances, des parcs d'attractions investissent pour attirer cette clientèle. C'est le cas du parc Saint-Paul, près de Beauvais (Oise) qui s'est offert une nouvelle attraction.

Le parc Saint-Paul, près de Beauvais (Oise), a investi près de la moitié de son chiffre d'affaires dans une nouvelle attraction.
Le parc Saint-Paul, près de Beauvais (Oise), a investi près de la moitié de son chiffre d'affaires dans une nouvelle attraction. © France 3 Picardie
Une belle nouvelle locomotive a été livrée au Parc Saint-Paul. Le 30 juin, elle entraînera derrière elle cinq wagons sur une structure en matériaux hybrides : en bois et en acier longue de près de 500 m et haute de 15 mètres. Et pour dessiner et construire cet édifice, la direction du parc a fait appel à une entreprise américaine, spécialisée dans les montagnes russes.

"Le bois, c'est du pin qui pousse dans le sud des Etats-Unis. C'est un bon bois parce qu'il est résistant mais que l'on peut aussi plier et le tordre. La structure est en acier galvanisé, donc très solide. Il a été spécialement dessiné pour le parc Saint-Paul pour s'intégrer dans l'espace disponible", explique Korey Kiepert, co-fondateur de Gravity Group.

Avec ses 360.000 entrées vendues en 2017 et un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros, le parc Saint-Paul est en phase de croissance. Il devenait nécessaire de renouveler son offre. Le prix pour ce nouveau circuit de montagnes russes : 3,5 millions d'euros, soit 40% du chiffre d'affaires du parc. Un investissement qu'il va falloir rentabiliser.

"Nous sommes resté un parc d'attractions régional, mais la région est très dense. Il y a 10 millions de personnes qui habitent à deux heures de route du parc et nous avons une zone de chalandise très lourde. Avec ce type d'attraction, nous souhaitons capter cette clientèle locale", indique Gilles Campion, propriétaire du parc Saint-Paul.

Le chantier devrait se terminer en fin de semaine prochaine et s'ouvrir au public.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parcs d'attraction loisirs sorties et loisirs économie