Oise : le poème d'Iris, 11 ans, bientôt affiché dans le métro parisien

À onze ans, elle a remporté le concours de poésie de la RATP dans la catégorie enfants avec son poème "La Plage". Iris, qui habite à Ons-en-Bray (Oise) verra son oeuvre affichée dans le métro parisien à partir du 10 juillet.
Iris lors de la soirée de remise des prix de la 5e édition du Grand prix poésie 2019, lundi 17 juin à Paris
Iris lors de la soirée de remise des prix de la 5e édition du Grand prix poésie 2019, lundi 17 juin à Paris © Façon de penser
Iris Veillerette peut être fière : son poème La Plage sera affiché dans le métro parisien à partir du 10 juillet prochain. La collégienne de 11 ans, qui habite Ons-en-Bray (Oise), près de Beauvais, a remporté le Grand prix poésie 2019, concours annuel organisé par la RATP, dans la catégorie enfants.

Pas mal pour une première oeuvre ! "Je n'ai pas vraiment l'habitude d'écrire de poèmes, c'était mon premier, raconte Iris. En début d'année, je me suis mise à écrire alors que j'écoutais un CD de Jacques Brel. Il y a dessus une chanson qui s'appelle La Fanette et lorsqu'elle est passée. Elle ne parle pas forcément de la place, mais elle m'a inspiré pour écrire le poème." Elle fait alors lire son texte (voir ci-dessous) à sa mère, qui lui propose alors d'envoyer les vers au Grand prix poésie de la RATP.

 
Le poème d'Iris, tel qu'elle sera affiché dans le métro de Paris.
Le poème d'Iris, tel qu'elle sera affiché dans le métro de Paris. © RATP

La famille est contactée par mail quelques semaines plus tard par l'organisation du concours. Iris apprend alors que son oeuvre fait partie des cent qualifiées par le jury, présidé cette année par l'actrice Isabelle Huppert. Lundi 17 juin, elle reçoit avec grande surprise sa récompense, lors de la soirée de remise des prix à Paris.

"Je suis fière d'avoir gagnée mais je ne m'y attendrais pas du tout, confie la jeune fille, scolarisée au collège Les Fontainettes de Saint-Aubin-en-Bray et qui se destine à une carrière scientifique.Le métro parisien n'est pas une terre inconnue pour elle : "je suis très contente pour les gens qui vont prendre le métro et lire mon poème," ajoute Iris, qui ira admirer son texte cet été après son affichage dans les rames de métro le 10 juillet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture littérature livres insolite sorties et loisirs