En difficulté après "une année blanche en 2020", le château de Chantilly lance un appel au don

La fondation du Domaine de Chantilly, gestionnaire du célèbre château de l'Oise, lance un appel au dons auprès de mécènes. Fermé au public pendant cinq mois à cause des restrictions liées à l'épidémie de Covid-19, le domaine estime ses pertes à 5 millions d'euros pour cette année 2020.

Le Château de Chantilly (Illustration)
Le Château de Chantilly (Illustration) © Pixabay

Le domaine de Chantilly a besoin d'aide ! En difficulté après cinq mois de fermeture au public, la fondation qui gère le fameux château de l'Oise, ses dépendances et ses parcs estime qu'elle a perdu près de 5 millions d'euros en 2020. "C'était une année blanche," soupire Christophe Tardieu, vice-président de la fondation pour la sauvegarde du Domaine de Chantilly.

Maintenir l'entretien du château sans recettes

Pendant cinq mois, la fondation n'a pas enregistré de recettes en billeterie ni en exploitation puisqu'elle loue le domaine pour des événements. "D'habitude, nous enregistrons nos plus importantes recettes en mars et avril, période qui correspond au confinement cette année", poursuit le gestionnaire, qui a maintenu coûte que coûte les frais de fonctionnement, comme le chauffage et les salaires des 130 agents qui entretiennent le domaine.

On a des réserves et on va réussir à passer l'année mais la question se pose pour 2021. On pense souvent que la pérennité des châteaux, aussi connus soient-ils, est acquise. Mais ils nécessitent énormément d'entretien.

Christophe Tardieu, vice-président de la fondation pour la sauvegarde du Domaine de Chantilly

"Si on stoppe le jardinage pendant cette période, le coût n'en sera que bien plus important plus tard si on souhaite tout remettre en état un jour. Si on stoppe le chauffage, cela va entraîner des détériorations irréversibles sur les œuvres de nos collections," souligne Christophe Tardieu. Le domaine, propriété de l'Institut de France, ne bénéficie pas des aides de l'État mises en place pour soutenir le patrimoine durant cette période de crise sanitaire.

Un appel populaire au don 

Pour compenser le manque à gagner pendant les fêtes (500 000 à 600 000 euros), le domaine fait appel au mécénat. Sur son site, il propose aux particuliers et aux entreprises de réaliser un don pour participer à la sauvegarde de ce patrimoine de l'Oise.

"Les dons vont de 10 euros à 10 000 euros, recense Christophe Tardieu, qui reste lucide. Pour être franc, je serais étonné que l'on rattrape le montant des pertes de cette fin d'année. Mais nous voulons cet appel au don le plus populaire possible. Tout euro est bon à prendre !"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture covid-19 santé société