Réouverture des appartements princiers au château de Chantilly, après 2 ans de restauration

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Ce samedi 23 février, les appartements privés du duc et de la duchesse d'Aumale ont ouvert leurs portes au public après presque deux ans de restauration. Situés dans la partie la plus ancienne du château de Chantilly, ils sont les seuls appartements princiers entièrement conservés en France.

Par Camille Di Crescenzo

Les travaux auront duré presque deux ans. Ce samedi 23 février, les appartements privés du duc et de la duchesse d'Aumale ont ouvert leurs portes au public, au château de Chantilly, témoin privilégié de la monarchie de Juillet.

Ces huit salles ont été aménagées entre 1845 et 1847 et décorées par Eugène Lami. Elles ont bénéficié d'une restauration fondamentale de leur décor et mobilier pour plus de 2 millions d'euros. 

"On a restauré tout ce qui était bois doré, peintures, parquets, motifs décoratifs, on a restauré les textiles, le dessus de lit par exemple explique Nicole Garnier, conservateur du patrimoine du Musée Condé, qui a nécessité 470 heures de travailTous ces objets ont été ressortis des réserves, remis en état et présentés pour évoquer l’appartement tel qu’il était au moment où le duc et la duchesse d’Aumale l’ont habité ". 

Deux siècles plus tard, le décor reste inchangé sur la volonté du dernier propriétaire, le duc d'Aumale lui-même. Sans descendants directs, Henri d'Orléans, duc d'Aumale, a souhaité qu'à sa mort, tous les objets qu'il avait laissés dans ses appartements, soient présentés et conservés sur place à l'infini.
"Le duc d’Aumale a eu le malheur de perdre tous ses enfants. Il en a eu 7 avec son épouse qui était aussi sa cousine germaine. Il les a tous perdus dont les deux derniers à l’âge de 21 et 18 ans" précise le conservateur.

Tout au long de la visite, le public remonte le temps et découvre le mode de vie de la duchesse d'Aumale, Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, ses nécessaires de toilette, ses objets intimes et tous ceux qui faisaient son quotidien. 
Une vitrine du passé unique en France. "C’est un vrai aboutissement pour remettre à l’honneur des appartements qui sont méconnus mais qui sont essentiels dans l’histoire de France, l’histoire de Chantilly, l’histoire de l’Art aussi, parce que ce sont les seuls appartements princiers de la monarchie de Juillet encore conservés en France" indique Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine du Musée Condé.
Parallèlement, une exposition est consacrée pour la première fois à Eugène Lami (1800-1890). Celui qui a décoré les appartements privés du prince et de son épouse fut l'un des peintres et décorateurs les plus importants de la Monarchie de Juillet. Proche des enfants du roi, il fut aussi leur portraitiste. L'exposition présente les portraits enlevés des Orléans, de vibrantes scènes officielles ou familiales et des projets avant-gardistes de décors imaginés par l'artiste. Elle est visible jusqu'au 19 mai 2019.

Informations pratiques : la visite guidée des appartements est de 5 € en supplément du billet d'entrée du Domaine de Chantilly qui est de 12€15 par personne.

Le château de Chantilly fait régulièrement appel aux restaurateurs pour mettre en valeur son patrimoine mobilier et ses oeuvres d'art : 
 

 

Les + Lus