• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

William Bonnet : le seul Picard de la Grande Boucle

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

En l’absence d’Arnaud Démare, son homologue originaire de Beauvais, William Bonnet sera le seul Picard à s’élancer au départ du Tour de France, pour la neuvième fois.

Par Boris Granger

À 37 ans, William Bonnet sera pour la neuvième fois au rendez-vous sur la ligne de départ du Tour de France, samedi 6 juillet à Bruxelles. Son partenaire beauvaisien au sein de l’équipe Groupama-FDJ, Arnaud Démare, ayant décidé de ne pas y participer cette année, il sera le seul concurrent à porter les couleurs picardes sur la Grande Boucle.
 

La carrière professionnelle de William Bonnet débute de façon prometteuse en 2005. C’est lors de cette saison qu’il remporte sa toute première victoire d’étape sur la course Paris-Corrèze. Un an plus tard, on le retrouve sur le Giro, puis, en 2007, sur son premier Tour de France. L’année 2008 sera celle de la consécration picarde avec une victoire sur le grand prix de la Somme complétée par une première place sur le grand prix d’Isbergues dans le Pas-de-Calais.

Tomber, et se relever

S’en suit un parcours professionnel remarquable, avec l’équipe BBox Bouygues télécom, puis avec la FDJ dès 2011. Jusqu’à ce Tour de France 2015 qu’il n’oubliera jamais. Lors de la troisième étape, dans une descente à près de 75 km/h, William Bonnet fait une chute impressionnante et entraîne avec lui une vingtaine de coureurs. Le Picard est emmené à l’hôpital où des examens médicaux révèlent une fracture de la deuxième vertèbre cervicale. Fin de course.
 
VIDÉO – 3e étape : Cancellara pris dans une énorme chute à pleine vitesse !

À ce moment-là, personne ne sait si William Bonnet pourra retrouver le haut niveau. Pourtant, après plusieurs mois de repos et de rééducation, il retrouve la route au Portugal et enchaîne sur un huitième Tour de France en 2016.

Aujourd’hui, il a retrouvé une place majeure au sein de son équipe. Pour cette édition 2019 de la Grande Boucle, après deux ans d'absence sur le Tour, il escortera le leader de son équipe, Thibault Pinot, qu'il espère bien faire monter sur le podium. Rendez-vous samedi 7 juillet à Bruxelles pour une première étape 100% belge.
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus