Covid-19 : une école du Plessis Belleville dans l'Oise fermée après que 22 enfants et 5 adultes ont été testés positifs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jennifer Alberts et Léna Malval
L'école Louisette Wattier au Plessis Belleville dans l'Oise est fermée après la découverte de 27 cas positifs au covid-19.
L'école Louisette Wattier au Plessis Belleville dans l'Oise est fermée après la découverte de 27 cas positifs au covid-19. © FTV

Après un nombre croissant de cas positifs au covid-19 chez le personnel et les élèves de l'école élémentaire Louisette Wattier au Plessis Belleville dans l'Oise, la préfecture a décidé de fermer l'établissement scolaire. Deux classes avaient déjà fermées il y a quelques jours.

Seulement quelques classes devaient être fermées ce lundi 18 janvier mais c'est finalement toute l'école Louisette Wattier au Plessis Belleville dans l'Oise qui ferme.

La préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, a signé un arrêté préfectoral actant la fermeture de cette école élémentaire du 18 au 26 janvier. 27 cas de covid-19 ont été découverts dans l'établissement scolaire, 22 enfants et 5 adultes.

Une décision qui intervient après une escalade dans le nombre de cas positifs depuis une dizaine de jours : en début de semaine dernière, les premiers cas ont contraint le Rectorat à fermer une première classe, puis une deuxième. Mais de plus en plus de tests reviennent positifs au point que dimanche 16 janvier à 19h, deux nouvelles classes doivent être fermées le lendemain. C'est finalement les 11 classes qui n'accueillent plus aucun des 270 élèves. "Une décision collégiale prise entre les autorités de santé, la préfecture et l'Education nationale", nous précise-t-on au Rectorat.

Campagne de tests chez les adultes

Le Rectorat qui a envoyé sur place une équipe mobile d'infirmiers de l'Education nationale pour mettre en place une campagne de dépistage : les enseignants, le personnel administratif et le personnel d'accompagnement des enfants de Louisette Wattier mais aussi des autres écoles de la commune sont appelés à passer un test antigénique. La municipalité du Plessis Belleville a mis une salle à la disposition de l'équipe mobile pour faciliter l'organisation de cette campagne de tests.

Concernant les enfants, "le maire de la commune ainsi que les services de l’Education nationale ont demandé à l’Agence régionale de santé (ARS) à ce qu’une campagne de dépistage de grande ampleur soit organisée sur le secteur. Nous sommes en attente de retour de l’ARS", expliquent les services du Rectorat. Dominique Smaguine, le maire du Plessis Belleville confirme que des tests seront faits sur toute la population de la commune à partir du lundi 25 janvier. "Il y a des cas positifs mais pas de malades et pas de malades graves, précise-t-il. Pour le retour des enfants à l'école, la mairie ne peut pas mettre en place des tests. C'est sur la base du volontariat. On attend beaucoup de la campagne de tests du 26".

L'école Louisette Wattier scolarise des enfants du CP au CM2.

Le fils de Laetitia Esposito est scolarisé à Louisette Wattier. Cette maman s'inquiète, comme les autres parents, de la vitesse de propagation du virus : "vendredi, il y avait au maximum 50 enfants à l'école. Deux classes, le CM2 et le CP/CM1, étaient fermées. En une semaine, 27 cas ! C’est étonnant. Ça pourrait être le variant britannique, ça nous inquiète". Laetitia Esposito a fait tester son fils. Il est négatif.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.