Oise : deux nouvelles agressions de pompiers en intervention

Le Service départemental d'intervention et de secours de l'Oise fait état de coups de poings reçus, fin octobre, par des sapeurs-pompiers de Creil et Bresles.

Véhicule de secours des pompiers de l'Oise, août 2020
Véhicule de secours des pompiers de l'Oise, août 2020 © FTV
"Il est intolérable de s’en prendre à celles et ceux qui, au quotidien, ont pour mission de secourir les personnes et les biens", s’insurge, dans un communiqué diffusé ce mercredi 28 octobre, Eric de Valroger. Le président du SDIS de l’Oise signale deux nouvelles agressions qui ont visé ces derniers jours des sapeurs-pompiers en intervention dans le département.
 
La première victime est un soldat du feu de Bresles, mobilisé le soir du 26 octobre à une personne "blessée à la suite d’une rixe". Le sapeur-pompier aurait alors été "violemment frappé d’un coup de poing au visage, injurié et menacé", faits pour lesquels le SDIS indique qu’une plainte a été déposée.

Parmi les départements qui comptent le plus d'agressions

Le lendemain, en fin d’après-midi, c’est un feu de détritus qui déclenche l’intervention d’un équipage de Creil. Sur place, ses membres ont été "pris à parti verbalement (insultes), puis s'est ensuivie une agression physique contre le chef d’agrès du fourgon (coup de poing porté au visage)". "Un individu armé d’une barre de fer allait taper sur le sapeur-pompier au sol lorsqu’il a été maîtrisé par les forces de l’ordre", précise le SDIS.
 
Ces dernières années, l’insécurité en service fait l’objet de vives inquiétudes de la part des services de secours, ce qu’illustrait, en mai dernier, l’emploi d’un hashtag #TouchePasÀMonPompier sur les réseaux sociaux. Selon les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, l’Oise est parmi les dix départements qui comptent le plus d’agressions déclarées : presque 12 victimes pour 10 000 interventions.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers