Cet article date de plus de 3 ans

Redoine Faïd : les explosifs trouvés dans la voiture abandonnée à Sarcelles étaient factices

Les faux pains de plastic avaient été retrouvés à bord d'un véhicule ayant tenté d'échapper à un contrôle de gendarmerie fin juillet à Sarcelles. Des images de vidéosurveillance avaient permis d'identifier Redoine Faïd comme l'un de ses occupants. 
© OLIVIER ARANDEL/EPA/Newscom/MaxPPP
Après sa spectaculaire évasion par hélicoptère de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, c’est par une voiture abandonnée dans un parking souterrain de Sarcelles (Val-d’Oise) que la piste de Redoine Faïd avait refait surface. Le braqueur originaire de Creil avait été reconnu le 24 juillet sur des images de vidéosurveillance après avoir échappé à un contrôle de gendarmerie. A bord du véhicule, les forces de l’ordre avaient trouvé des explosifs. Ils étaient factices, a appris l’AFP ce mercredi de sources proches de l’enquête.
 
Les amorces des pains de plastic étaient toutefois réelles, soulignent ces mêmes sources. Ils avaient été retrouvés dans le coffre de la voiture abandonnée avec de fausses plaques d’immatriculation. Des analyses ADN ont depuis permis d'identifier formellement Redoine Faïd et son frère aîné Rachid comme étant les occupants de la voiture, d’après l'une de ces sources.
 
Redoine Faïd est considéré par la police comme un "individu dangereux". Il avait été condamné en avril à 25 ans de prison pour son rôle d'"organisateur" dans un braquage raté en 2010, au cours duquel une policière municipale avait perdu la vie. En 2013, il s'était déjà échappé de la prison de Lille-Sequedin avant d'être repris, six semaines plus tard.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
redoine faïd faits divers