Décès d'Olivier Dassault : un rapport d’enquête met en cause le lieu de décollage

Publié le

Il y a un an, un accident d’hélicoptère causait la mort du député de l’Oise Olivier Dassault. Vendredi 18 février, un rapport d’enquête, publié par le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile, interroge le lieu de décollage de l’engin.

Le 7 mars 2021, Olivier Dassault, député de l’Oise, et de son pilote Jean-Claude Bedeau décédaient dans un accident d’hélicoptère, à Touques, près de Deauville (Calvados). Près d’un an après le drame, un rapport d’enquête publié vendredi 18 février met en cause le lieu de décollage de l’hélicoptère.


Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) pour la sécurité de l’aviation civile juge le lieu de décollage trop proche des arbres.

Manque de visibilité

Le jour du décès, Olivier Dassault et son pilote se préparaient à décoller en direction du sud de Beauvais. Les deux hommes décollent d’une hélisurface privée à Touques. "Peu après la mise en route, l’hélicoptère est en stationnaire puis monte verticalement face à des arbres dont la cime du plus haut se situe à 23 mètres de hauteur", précisent les experts. Soudain, les pales du rotor principal heurtent une partie de la ramure. La poutre de queue se désolidarise, "l’hélicoptère tourne sur lui-même en avançant, tombe puis heurte le sol". Tout ceci à 19 mètres du sol. Le vol a duré 11 secondes.

La zone d’évolution sur l’hélisurface, choisie la veille de l’accident lors de l’atterrissage, restreignait les possibilités d’évolution en sécurité. Ce choix a probablement incité le pilote à entreprendre un décollage vertical avec peu de marge de sécurité par rapport à la ramure des arbres qui se trouvaient dans l’ombre.

Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile

Le BEA indique que le pilote manquait ainsi de visibilité, l’empêchant d’apprécier les distances.

Un parcours aux multiples facettes

À l’annonce du décès d’Olivier Dassault il y a un an, nombreuses sont les personnalités publiques lui ayant rendu hommage, saluant son parcours.


Homme d'affaires, fils de l'industriel Serge Dassault, élu local et national (député de l’Oise depuis 2002), pilote de mirage et artiste, Olivier Dassault était également un homme aux multiples talents.